l’intense lobbying de Tshisekedi pour l’élection de son candidat à la tête de la SADC – Jeune Afrique

0 52

Le président Tshisekedi à Paris, le 27 avril 2021

Le président Tshisekedi à Paris, le 27 avril 2021 © Sadak Souici/Le Pictorium/Max PPP

S’il a renoncé à briguer un siège au Conseil de sécurité des Nations unies, le président congolais continue de pousser la candidature de Faustin Luanga Mukela à la tête de la SADC. Voici comment.


Alors que le jury censé auditionner les deux prétendants au poste de secrétaire exécutif de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) doit se réunir le 10 juin, Félix Tshisekedi a décidé d’accélérer sa campagne en faveur de son candidat, Faustin Luanga Mukela.

Selon nos informations, ce dernier, qui fait face au Botswanais Elias Magosi, a sollicité et obtenu du chef de l’État congolais l’envoi d’une délégation auprès des cinq pays membres du jury : le Mozambique, la Tanzanie, le Malawi, l’Eswatini et l’Angola.

Accès aux chefs d’État

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1185210/politique/rdc-lintense-lobbying-de-tshisekedi-pour-lelection-de-son-candidat-a-la-tete-de-la-sadc/

Laisser un commentaire