anciens ministres, proches de Kabila… Pourquoi des cartes bancaires liées au Trésor ont été désactivées – Jeune Afrique

0 76

Jules Alingete, à Kinshasa, RDC, en octobre 2020.

Jules Alingete, à Kinshasa, RDC, en octobre 2020. © Colin Delfosse pour JA

L’Inspection générale des finances a alerté sur l’existence de cartes de crédit directement liées au compte général du Trésor. Anciens ministres, proches de Joseph Kabila, cadres du régime et de l’armée… plusieurs personnalités en ont bénéficié. Voici les détails de l’affaire.


L’Inspection générale des finances (IGF) poursuit ses missions de contrôle dans les principales institutions de la RDC. Cette agence de lutte contre la corruption, rattachée à la présidence de la République, s’intéresse cette fois à la Banque centrale du Congo (BCC).

Dans une lettre adressée le 24 mai au ministre des Finances Nicolas Kazadi, le patron de l’IGF Jules Alingete Key l’a alerté sur l’existence de cartes de crédits directement liées au compte du Trésor et appartenant, pour la plupart, à d’anciens caciques de Joseph Kabila.

174 millions de francs congolais

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1183747/politique/rdc-anciens-ministres-proches-de-kabila-pourquoi-des-cartes-bancaires-liees-au-tresor-ont-ete-desactivees/

Laisser un commentaire