Une ado rentre à la maison pour fêter son anniversaire et décède quelques jours plus tard du syndrome du choc toxique – SANTE PLUS MAG

0 29

Nous devons parfois faire face à certains évènements tragiques. Une maman, heureuse de voir sa fille passer quelques jours à la maison à l’occasion de son anniversaire, était loin de se douter à quel point la vie ne tenait qu’à un fil.

Dawn et Maddy – Source : abcnews

Le choc de la perte

Dawn Massabni, une mère aimante, attend avec impatience le retour de sa fille, Maddy Massabni qui étude à l’université en Floride à l’occasion de son 19ème anniversaire.

Maddy – Source : abcnews

À l’aube de cette célébration, un beau week-end est planifié par Dawn dont l’impatience est palpable. Au retour chez eux après un diner en famille, Maddy ne se sent pas bien. Son état allant de mal en pis même après un certain temps de repos, Dawn constate qu’elle pouvait à peine parler.

Maddy – Source : abcnews

« Je ne sais même pas si elle me reconnaissait et j’ai tout de suite appelé le 911 » déclare-t-elle lors de l’émission télévisée Good Morning America.

Maddy était en réalité victime d’une crise cardiaque avant d’être transportée d’urgence à l’hôpital où les docteurs essayaient de la réanimer, mais en vain. Trois jours après son anniversaire, la jeune fille rend l’âme.

Maddy et Georgie – Source : abcnews

Pour sa mère et son frère Georgie en larmes depuis sa mort, le deuil est difficile à faire. La proximité entre Maddy et son frère était telle que sa détermination lui permit de gravir des échelons lors de ses études. Il voulait rendre Maddy fière de lui.

Famille de Maddy – Source : abcnews

La famille de Maddy apprend ensuite que la jeune fille était en période de menstruation, et qu’elle utilisait des tampons. Elle est morte du syndrome du choc toxique (SCT).

Qu’est-ce que le SCT ?

L’Amercian College of Obstetricians and Gynecologists explique à Good Morning America, que laisser un tampon dans le vagin pendant trop longtemps était un facteur de risque lié au SCT. Le danger est tel que ce syndrome peut causer l’amputation des doigts, des orteils ou des membres, voire la mort.

Sensibiliser au syndrome du choc toxique

Depuis la disparition de sa fille, Dawn s’est donnée pour mission de sensibiliser au syndrome du choc toxique tout en éduquant quant à la bonne façon d’utiliser un tampon.

Maddy et Dawn – Source : abcnews

A partir de cette initiative et en l’honneur de Maddy, la nécessité de faire connaître l’infection prit la forme d’une fondation à but non lucratif nommée Don’t Shock Me. Dawn ne compte pas interrompre ce qu’elle a commencé et pour cause, lors d’une réunion avec la Food and Drug Administration, elle ouvre la discussion sur de potentielles nouvelles réglementations pour les fabricants de tampons.

Famille de Maddy – Source : abcnews

Le but de Dawn est clair : eviter que ce genre de drame ne se reproduise. A cet effet, elle déclare « C’est une mort horrible qui peut être évitée. Les familles ne s’en remettent pas. Je veux qu’elle revienne ».

Maddy – Source : abcnews

Les symptômes du SCT 

La tristesse de la mère est retentissante et fais écho à l’importance de connaître les premiers signes et symptômes du SCT :

  • Maux de tête
  • Fièvre
  • Maux de gorge
  • Fatigue
  • Vomissement
  • Diarrhée
  • Confusion
  • Perte de conscience pouvant entrainer un coma

Prévenir le SCT lors de l’utilisation de tampons

Il convient de respecter ces éléments afin d’aider à prévenir le syndrome de choc toxique si vous utilisez un tampon :

  • Evitez d’utiliser des tampons si vous avez déjà été victime d’un SCT
  • Lavez-vous les mains à l’eau et au savon avant d’insérer ou de retirer un tampon
  • Changez plus souvent votre tampon, toutes les 4 à 8 heures
  • Utilisez des tampon avec un pouvoir absorbant minimal

Cet article est apparu en premier sur https://www.santeplusmag.com/une-ado-rentre-a-la-maison-pour-feter-son-anniversaire-et-decede-quelques-jours-plus-tard-du-syndrome-du-choc-toxique/

Laisser un commentaire