Ces deux femmes et cet homme ont une relation à trois et se disent parfaitement heureux – SANTE PLUS MAG

0 382

C’est dans un lit géant que le trio partage ses nuits. « Nous adorons l’idée de pouvoir devenir tous parents et d’élever nos enfants ensemble » déclare Adam, ravi d’avoir adopté cette orientation amoureuse atypique qu’est le polyamour. Il explique qu’il en a longtemps parlé avec les membres du trouple et qu’ils ont conclu qu’ils se considèrent tous comme les parents des enfants.

Source : Nypost

Jamais deux sans trois

Le trouple semble bien s’accommoder de ce mode de vie original.  « Pour nous, trois fonctionne certainement mieux que deux » déclarent-ils à l’unisson. Adam Lyons s’enthousiasme : « Pour nous, trois personnes travaillent parce que cela nous permet de gérer la vie quotidienne tellement mieux. » L’homme « le plus chanceux du monde » pense également que ses amis dans des configurations de couple normale vivent difficilement leur vie. Pour lui, s’occuper d’enfants est plus facile avec trois parents et permet aux autres de disposer de plus de temps. Une facilité donc, qu’offre le polyamour pour cet homme aux deux petites amies.

Source : Nypost

Le polyamour, pour une meilleure logistique

Si Adam adhère tout à fait à cette orientation amoureuse, c’est pour un argument quelque peu cocasse : la logistique. Il s’explique : « Avec trois personnes, c’est beaucoup plus facile de gérer toutes ces choses – nous partageons les responsabilités et cela correspond aussi à nos préférences sexuelles. » Seulement, les amoureux se sont également heurtés aux réticences de leur entourage. Pire encore, ce dernier lui a clairement signifié que cette union ne durerait pas. Un pronostic que les tourtereaux ont déjoué puisqu’ils attendent désormais leur deuxième enfant.

Source : Nypost

Cinq ans de bonheur

Le couple hors norme coule des jours heureux depuis pas moins de 5 ans. Ils revendiquent le droit d’être une vraie famille avec des enfants. Adam explique que leur fils ne sait pas que sa famille est « inhabituelle ». L’homme est tellement reconnaissant qu’il estime que le polyamour devrait être l’avenir des relations. Pour lui, rien de plus adapté que trois parents pour un enfant. Shalakhova, la future maman de 27 ans est ravie d’attendre un bébé puisque pour elle il n’y a rien de plus facile d’en élever un avec deux partenaires qui l’aident à plein temps. Une perspective épanouissante pour la jeune femme qui accueillera un nouvel être au monde.

Source : Nypost

Avoir du temps

Pour la future maman, ce nouveau modèle de couple la met en joie et apaise sa crainte d’être dépassée par cette responsabilité. Elle évoque sa peur de « devenir l’esclave de son enfant » car elle a observé de nombreux parents en difficulté. « Elever Dante avec Adam et Brooke et le regarder grandir avec trois parents autour, je me rends compte que nous pourrions le faire en famille. Avec trois parents autour, c’est tellement faisable » s’est-elle rassurée. Puis d’ajouter : « Avec trois parents, nous pouvons toujours avoir une vie sociale, prendre du temps les uns pour les autres et partager les tâches parentales afin que vous ne finissiez pas comme la maman typique sans sommeil. » Shedd, sa partenaire bisexuelle s’est également réjouit de cet évènement car elle a toujours voulu avoir quatre fils.

Le polyamour : vers un idéal de modernité ?

Caractérisant une orientation amoureuse où les partenaires peuvent aimer plusieurs personnes simultanément, le polyamour tend à briser l’idée de couple classique exigeant l’exclusivité. Pour ces adeptes d’une union nouvelle, la monogamie est un modèle crée par la société et ne garantit pas le bonheur en amour. Ces derniers préfèrent s’épanouir avec plusieurs partenaires et qualifient ce choix au travers de leur essence. Ils bannissent l’idée de propriété à l’instar de Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir qui alliaient leur couple avec des unions contingentes, parallèles à leur romance. « Avec plusieurs partenaires, les polyamoureux tentent d’approcher cet idéal inatteignable du couple moderne » observe Pauline Prost, psychanalyste. Une façon pour l’amour moderne de déjouer les travers du couple qui connaît parfois des dérives conduisant à sa rupture.

Cet article est apparu en premier sur https://www.santeplusmag.com/ces-deux-femmes-et-cet-homme-ont-une-relation-a-trois-et-se-disent-parfaitement-heureux/

Laisser un commentaire