Comment gérer le comportement d’un enfant irrespectueux ? – SANTE PLUS MAG

0 121

Éduquer un enfant demande de la patience et de la persévérance, notamment lorsque les parents ont affaire à un enfant insolent et irrespectueux. Dans de nombreuses familles, l’éducation traditionnelle de nos grands-parents a cédé la place à une approche plus douce mettant en avant une éducation bienveillante avec moins de sévérité et de punition et plus de liberté d’expression, dans un souci d’épanouissement et de développement sain de l’enfant. Certains parents, lorsqu’ils travaillent beaucoup, ne disposent pas de temps pour résoudre les comportements inadéquats de leurs bambins, et bien souvent ne savent pas leur dire non. De facto, ces derniers n’arrivent pas à assimiler les comportements et les manières respectueuses à adopter au quotidien, avec leurs aînés.

Les parents doivent faire face au comportement irrespectueux des enfants. Source : mejorconsalud

Dans ce contexte, Kathy Hardie-Williams, Thérapeute matrimonial et familial, explique que les parents doivent relever un défi de taille, à fortiori lorsqu’ils sont confrontés à une certaine parentalité moderne plébiscitée par les médias et à une nouvelle tendance en matière d’éducation.

Quelle est la cause du comportement irrespectueux des enfants ?

Qu’il s’agisse d’adolescents ou de jeunes enfants, leur comportement tyrannique signifie que les parents ont lâché du lest en matière d’autorité parentale et qu’ils ont perdu un peu le contrôle dans la relation parent-enfant. Selon l’experte, l’insolence des enfants peut être provoquée par un rapport de force. Pleurer, crier, provoquer… tel est le comportement tyrannique d’un enfant capricieux.  La réaction des parents face à l’enfant tyran peut être déterminante. Aussi, il serait plus judicieux pour eux d’adopter une certaine cohérence dans leur réponse afin de reprendre le pouvoir, sans pour autant emprunter un style autoritaire, afin de lui apprendre les règles de base durant la petite-enfance et aider à établir une relation stable entre eux.

Les parents doivent instaurer des règles. Source : Mejorconsalud

Par ailleurs, lorsque l’enfant conteste l’autorité des parents et présente un comportement impoli, en roulant les yeux, en répondant mal, en ayant une attitude incorrecte ou un geste agressif par exemple, il faut noter que ce comportement est souvent dû à son besoin de développer une autonomie et un sentiment de soi séparé de ses parents. Aussi faut-il éviter les luttes de pouvoir.

Un comportement irrespectueux de l’enfant peut s’accentuer au sein d’une famille recomposée

A l’arrivée d’un nouveau conjoint au sein de la famille, l’enfant peut avoir besoin d’accepter de créer un lien avec le beau-père ou la belle-mère.  Chantal Van Cutsem, pédopsychiatre et thérapeute familiale ainsi que d’autres experts de la psychologie de l’enfance, estiment que la vie au sein d’une famille recomposée est loin d’être aussi idyllique. Jalousies, difficultés à trouver sa place, autorité contestée, sont autant de défis à relever au quotidien.  Face aux a priori et aux inquiétudes, l’enfant peut manifester son refus de s’investir dans cette nouvelle relation par un comportement irrespectueux vis-à-vis du nouveau membre de la famille.

La relation se complique au sein d’une famille recomposée. Source : Mejorconsalud

Comment gérer ?

La thérapeute, Katty Hardie-Williams, insiste sur le fait d’éviter les luttes de pouvoir au risque de perdre face à son enfant. Il existe des stratégies qui permettent d’esquiver cette confrontation.

– Face à l’agressivité de votre enfant, ne prenez pas ce qu’il dit au premier degré. Même s’il vous insulte ou vous jure au visage, il faut garder son calme et ne pas se laisser emporter par les mots devant son comportement agressif. Eduquer c’est aussi prendre du recul et c’est la meilleure façon de le calmer et le désamorcer ;

– Enfants et adolescents répètent forcément leur comportement tyrannique. Préparez-vous à l’avance à faire face à leurs comportements irrespectueux et prévoyez de garder votre calme dans ce cas et d’énoncer vos règles en vous éloignant sans vous engager dans le push-pull, ce qui permettra de canaliser l’hyperactivité et la réaction violente de vos bambins se prenant pour des enfants-rois ;

– Eduquer son enfant, revient à avoir une discussion avec lui afin de lui expliquer les conséquences d’un comportement irrespectueux ;

– Devant le comportement d’un enfant capricieux, vous devez demeurer stable dans vos réponses et vos arguments ainsi que dans les mesures disciplinaires que vous instaurez ;

– Soyez un modèle pour votre enfant. Le rôle d’un parent est de modéliser un comportement respectueux que l’enfant pourra calquer dans sa vie d’adolescent ou d’adulte. Et cela passe par une fixation des règles et des limites raisonnables qu’il faut appliquer et de lui apprendre la bienveillance et l’empathie. Pratiquer une parentalité positive doit être à l’ordre du jour. De ce fait, expliquez à votre enfant que malgré l’amour que vous ressentez pour lui, il est intolérable d’accepter le manque de respect qu’il vous manifeste ainsi qu’à d’autres personnes.

De son côté, Jeffrey bernstein, psychologue, explique que certains parents éprouvent de la frustration et de l’impuissance face à leurs enfants indéniablement irrespectueux. Ces derniers peuvent dans certains cas, à l’âge adulte, reprocher des événements survenus dans le passé. Et malgré tous les sacrifices qui ont été faits, la culpabilité concernant certains aspects de la parentalité peut apparaître chez les parents. Les colères répétitives ne sont que le résultat d’événements passés ou de blessures émotionnelles. Des séances chez un pédopsychiatre peuvent dans ce cas apporter leurs fruits afin que l’enfant puisse faire la paix avec son passé et apaiser aussi son impulsivité et son agitation. Les liens parents enfants pourraient au fil des séances devenir plus harmonieux.

Cet article est apparu en premier sur https://www.santeplusmag.com/comment-gerer-le-comportement-dun-enfant-irrespectueux/

Laisser un commentaire