pourquoi Ouattara n’a finalement pas tout changé – Jeune Afrique

0 10

Alassane Ouattara, lors du conseil des ministres du 7 avril 2021 au palais présidentiel.

Alassane Ouattara, lors du conseil des ministres du 7 avril 2021 au palais présidentiel. © DR / Présidence ivoirienne

Le chef de l’État avait espéré ouvrir le nouveau gouvernement à l’opposition et rajeunir son équipe, mais il a été rattrapé par les réalités de la politique ivoirienne. Voici ce qu’il s’est passé.


La composition du nouveau gouvernement a été annoncée, le 6 avril, et les réalités de la politique ivoirienne ont de toute évidence contraint le président, Alassane Ouattara, et son Premier ministre, Patrick Achi, à revoir leurs plans.

Le chef de l’État avait en effet espéré ouvrir le gouvernement à l’opposition. Depuis plusieurs semaines, de discrètes discussions étaient engagées à ce sujet avec Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) devenu, depuis la dernière élection présidentielle, le véritable chef de file de l’opposition.

Négociations difficiles

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1150434/politique/nouveau-gouvernement-pourquoi-ouattara-na-finalement-pas-tout-change/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018

Laisser un commentaire