Les Satan Shoes du rappeur Lil Nas X font scandale aux États-Unis

0 19

Le deuxième modèle de chaussure conçu par le groupe MSCHF est au cœur d’un scandale dans le pays de l’oncle Sam. Conçue et mise en vente par la société MSCHF en collaboration avec le rappeur américain Lil Nas X, le 29 mars 2021, la Satan shoes ou la « chaussure satanique » ne cesse de soulever les débats.

Lil Nas X et ses Satan Shoes (c) Droits réservés

Au-delà de sa couleur noire, de la croix rouge sur la languette, d’un pentagramme en bronze accroché aux lacet, elle contient un liquide plutôt particulier dans sa semelle. Ce n’est ni de la peinture, ni du vernis, ni de l’encre, mais plutôt du sang humain, celui de 6 des employés du collectif MSCHF.

Sur son carton on y voit des images ténébreuses dont les crânes de morts, démons de l’enfer, des hommes et femmes nus ligotés par des serpents. Pour mieux rester dans son thème démoniaque, l’entreprise en a fait une édition limitée de 666 paires.

Le prix de cette basket satanique fixé à 1018 dollars n’a pas été choisi au hasard. Il correspond au passage des Évangiles selon Luc, chapitre 10, verset 18 : «Jésus leur dit : Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair». Une approche que des chrétiens et autorités autorités condamnent.

« C’est le mal et l’hérésie et je prie pour que les chrétiens se lèvent contre cela », a réagi sur Twitter le médiatique pasteur évangélique Mark Burns, partisan de l’ancien président républicain Donald Trump.

« Nous sommes engagés dans un combat pour sauver l’âme de notre nation », a tweeté dimanche 31 mars, la gouverneure républicaine du Dakota du Sud, Kristi Noem. Et d’ajouter « Nous devons nous battre avec acharnement, (…) intelligemment. Nous devons gagner ».

Pour marquer sa non-implication dans ce projet, la firme Nike a décidé de porter plainte contre le concepteur. « Les Satan Shoes ont été produites sans l’accord de Nike ou son autorisation. Nike n’est en aucun cas associé à ce projet », a affirmé l’équipementier.

Pourtant l’entreprise MSCHF n’est pas à son coup d’essai. En 2019, elle dévoilait les Jesus Shoes, au même modèle Air Max 97 blanc. Mais celles-ci contenaient de l’eau bénite dans la semelle et cela n’a pas du tout courroucé la marque américaine.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/international/1119670-les-satan-shoes-du-rappeur-lil-nas-x-font-scandale-aux-etats-unis

Laisser un commentaire