le DG du Trésor tire les oreilles aux comptables

0 22

Le directeur général du Trésor, de la comptabilité et de la coopération financière et monétaire (DGTCFM) réprouve les méthodes de certains responsables des postes comptables centraux et déconcentrés, qui constituent, à son avis, des entraves au bon fonctionnement la chaîne de la dépense publique des établissements publics administratifs, des collectivités territoriales décentralisées, etc.

« Il me revient régulièrement que certains d’entre vous, sous le prétexte du respect du principe de la séparation des fonctions entre l’ordonnateur et le comptable, s’arc-boutent sur leurs fonctions en créant des cloisons inutiles avec les services des ordonnateurs, qui pourtant devraient concourir avec les vôtres, à l’atteinte des mêmes objectifs », indique Sylvester Moh Tangongho (photo) dans une lettre-circulaire datée du 16 mars 2021.

Concrètement, le DG du Trésor dénonce notamment le refus manifeste de certains comptables publics de communiquer aux ordonnateurs, et en temps réel, les informations sur la trésorerie disponible. À en croire Sylvester Moh Tangongho, ces informations sont pourtant nécessaires à la planification des dépenses des structures auprès desquelles les comptables sont placés.

Le DGTCFM invite les agents comptables et receveurs municipaux à « mettre instamment fin à de telles attitudes, qui compromettent gravement l’accomplissement des missions assignées à ces différentes entités publiques et suscitent de ce fait des tensions avec les ordonnateurs ».

Selon de la loi portant régime financier de l’État, « les fonctions d’ordonnateur et de comptable public sont et demeurent séparées et incompatibles tant pour ce qui concerne l’exécution des recettes que l’exécution des dépenses ». D’après Steve Thiery Bilounga, expert en finances publiques, « cette séparation de fonctions constitue un gage de bonne gouvernance financière et, partant, de lutte contre les détournements de deniers publics ». 

Pour une fluidité des services financiers, le DGTCFM engage ces responsables à mettre, « de façon hebdomadaire, à la disposition des ordonnateurs ou à leur demande, l’ensemble des informations sur la trésorerie disponible et prévisionnelle » de leurs différents organismes d’accueil.

Il attend aussi de ces collaborateurs « une franche et étroite collaboration » avec les différents ordonnateurs, « dans le strict respect des compétences dévolues à chaque acteur de la chaîne financière ».

Dominique Mbassi

cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/economie-et-politique/2203-6251-gestion-des-entites-publiques-le-dg-du-tresor-tire-les-oreilles-aux-comptables

Laisser un commentaire