« Le gouvernement sénégalais l’aidera à reprendre une vie normale » – Jeune Afrique

0 479

L’étudiante sénégalaise Diary Sow, en août 2020 au Palais présidentiel où elle a été reçue par Macky Sall.

L’étudiante sénégalaise Diary Sow, en août 2020 au Palais présidentiel où elle a été reçue par Macky Sall. © SENEGALESE PRESIDENCY / AFP

Alors que la thèse de sa disparition volontaire a été confirmée, les autorités sénégalaises s’expriment pour la première fois sur l’« affaire Diary Sow ».


Dans ce qui est devenu l’affaire Diary Sow, les autorités sénégalaises ont peu communiqué afin de préserver le bon déroulement de l’enquête. Depuis quelques jours, alors que les policiers français ont confirmé que la jeune femme avait disparu volontairement, le gouvernement est confronté à un dilemme : communiquer prématurément et raviver l’emballement médiatique ou garantir la confidentialité de l’enquête au risque de laisser les rumeurs fleurir sur les réseaux sociaux ?

Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères, en charge des Sénégalais de l’extérieur, Moïse Sarr revient pour Jeune Afrique sur la disparition de sa jeune compatriote, confirme l’existence de preuves de vie récentes et réaffirme que le gouvernement la soutiendra.

Jeune Afrique : Confirmez-vous que Diary Sow a « disparu » volontairement ?

Moïse Sarr : Tout ce que je peux vous dire, d’après les informations dont nous disposons, c’est que la piste criminelle est écartée. Mieux : nous disposons de preuves de vie récentes de Diary Sow.

Lesquelles ? 

Nous ne pouvons pas en dévoiler la nature mais celles-ci sont irréfutables.

Les autorités sénégalaises ont-elles eu un contact direct avec elle ?

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1108506/societe/affaire-diary-sow-le-gouvernement-senegalais-laidera-a-reprendre-une-vie-normale/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018

Laisser un commentaire