CHAN 2021 : la pénétrante Est de Douala désengorgée

0 418

C’est pour faciliter l’accès et l’évacuation du stade de Japoma qui abrite la poule B du tournoi.

«S’agissant de l’entrée Est, il se dégage dans l’ensemble que les usagers qui se rendront au stade Japoma emprunteront une route des trois aménagées en urgence pour l’occasion pour l’occasion ; la livraison du reste des travaux étant prévu avant la CAN ».

L’assurance est donnée par la cellule de communication du ministère des Travaux publics (Mintp) au terme de la visite du ministre Emmanuel Nganou Djoumessi ce 12 janvier à Douala. Visite axée globalement sur l’état d’avancement des travaux sur la route Nationale N°3, et particulièrement sur sa section Yaoundé-Douala. Avec un focus sur.la desserte du stade de Japoma nouvellement construit. Et justement, c’est dans la perspective du Championnat d’Afrique des nations (Chan) qu’organise le Cameroun et dont l’ouverture a lieu samedi prochain à Yaoundé.

Le déplacement du Mintp s’inscrivait dans le cadre de l’évaluation des infrastructures routières dédiées à la 6ème édition du Chan dans la cité capitale.

«Il est question au cours de cette inspection de s’assurer de l’avancement des travaux d’une manière globale et de s’assurer de l’ouverture et de l’état des voies prévues pour le Chan», corrobore Corisse Esse, chef de la Cellule de communication du Mintp. Douala devant être la ville la plus sollicitée par ce tournoi qui regroupe 16 pays répartis en quatre groupes.

La capitale économique du Cameroun abrite deux des quatre groupes. Lesquels évolueront aux stades de la Réunification (Groupe C) et de Japoma (Groupe B). Si le premier stade est une vieille cuvette qui a souvent accueilli des matchs internationaux dont ceux des Lions indomptables, le second, nouvellement construit, n’a pas encore accueilli de matchs d’envergure, en dehors d’un match test déjà organisé dans ce joyau architectural de 50 mille places.

«Le gros du travail est terminé»

Du coup, il est difficile d’évaluer les capacités réelles de gestion de l’infrastructure lors de grandes rencontres sportives, notamment en ce qui concerne l’évacuation du public après le match. Le complexe donnant sur la pénétrante Est de la capitale économique, très empruntée parce que servant d’entrée ou de sortie à partir ou en direction de Yaoundé.

Section routière qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive du fait de difficultés rencontrées par le Cameroun à livrer le marché. Emmanuel Nganou Djoumessi avait entrepris à retirer le marché l’année dernière aux Chinois. Dans un contexte de crise de confiance avec une certaine opinion qui y reniflait une odeur de corruption. Plusieurs mois après, du chemin est fait. « Pour l’accès au stade, trois voies sont ouvertes pour assurer les mouvements pendant le Chan», explique-t-on au Mintp.

Dans l’ensemble, «on nous a confié un chantier pour la préparation du Chan, dont les travaux sont ceux de fluidification et de renforcement de l’entrée Est de Douala. On est intervenu sur des carrefours pour . des élargissements. Les plateformes qui ont été faites serviront de manière définitive sur dans les futurs aménagements de la pénétrante dans le grand projet qui nous a été confié.

Donc on a fait en urgence des travaux d’élargissements des carrefours qui permettront d’organiser la circulation et d’éviter les congestions qu’on avait par le passé», présente Franck Castelyn, directeur général de Razel. «On a aussi mis un premier renforcement, mais qui fera partie du renforcement définitif qui permet de mettre la roue dans un standing digne pour accueillir tous nos invités pour le Chan. On profite pour libérer les emprises,…», ajoute-t-il.

Les délais étaient fixés au 15 décembre, et les ouvriers sont encore à l’œuvre. Mais « le gros du travail est terminé ; on n’est plus que dans les bricoles», assure le patron de Razel. Toujours est-il que le Chan se jouera à Japoma avec aisance. Du moins loin de l’ampleur des difficultés de décongestion que l’on redoutait.

Cet article est apparu en premier sur https://actucameroun.com/2021/01/19/chan-2021-la-penetrante-est-de-douala-desengorgee/

Laisser un commentaire