Glissement de la date de lancement de Couverture santé universelle

0 176

Selon le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda, le lancement de la couverture santé universelle (CSU), initialement annoncé pour le premier trimestre 2021 « pourra connaître  » un petit retard », d’après Ecomatin qui a relayé cette information.

signature de l’Accord-cadre liant l’Etat du Cameroun et la société coréenne Sucam – DR

D’après l’article rédigé par Philipe Nsoa, ce lancement est maintenant projeté vers la fin de premier semestre comme l’explique le Minsanté. « J’ai d’abord parlé du premier semestre 2021, nous aurions voulu qu’on ait déjà institué la loi sur la couverture santé universelle. Ce projet de loi a été élaboré par le gouvernement, et nous pensons que lors des prochaines sessions parlementaires,  le président de la République pourra transmettre cela au parlement », peut-on lire dans l’article. 

Malachie Manaouda indique que le dispositif technique d’implémentation de la CSU sera achevé bientôt et que la venue de la loi viendra donner le ton du départ de cette solution sanitaire nationale. «Nous n’avons pas attendus l’aboutissement de cette procédure pour avancer. Je venais de visiter les datas center qui sont un élément essentiel dans la mise en place du dispositif. Que ce soit à Yaoundé où à Douala nous sommes déjà à 50% des travaux de construction, dans l’espoir que d’ici un ou deux mois que ces travaux soient nettement achevés. Le matériel d’enrôlement des datas center a été commandé et devrait normalement arriver au Cameroun mi-janvier. Tout est presque prêt, nous attendons seulement l’aboutissement de la loi », précise le ministre.

Nous apprenons de Philipe Nsoa qu’un logiciel CSU est en cours de création et a été présenté le 17 décembre 2020. Ce logiciel regroupe l’ensemble des fonctionnalités qui pourront permettre la mise en œuvre de la CSU. Il comporte 23 modules dont celui de « l’enrôlement » qui permettrait l’identification de tous les bénéficiaires de la CSU (base de données). Il sera présenté au parlement lors de la session parlementaire de mars.

Il a été recommandé à Sucam, l’entreprise en charge de l’implémentation de la CSU : l’obligation d’inscrire les groupes sanguins sur les cartes CSU, la nécessité d’y inscrire les catégories (refugiés, indigents…), l’annulation des frais de délivrance de la carte CSU, etc.

5 ans après son lancement (depuis 2015), la signature de l’Accord-cadre liant l’Etat du Cameroun et la société coréenne Sucam pour la mise en marche de la CSU a eu lieu le 27 août 2020. Ce système de couverture santé ouvre la voie à un accès des populations à divers soins de santé. Sucam va s’occuper de la gestion des opérations commerciales et financières, de la collecte des contributions sociales du secteur informel, de la mise en commun des fonds dédiés à la gestion CSU et le contrôle médical et le paiement des factures des prestataires agréés.



Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/societe/1118031-cameroun-glissement-de-la-date-de-lancement-de-couverture-sante-universelle

Laisser un commentaire