L’exemple du Cameroun qui fait courir la Guinée Equatoriale

0 129

Le ministre du Commerce vient d’être invité à Malabo par le ministre Equatoguinéen des Transports, des Postes et Télécommunications. C’était ce 12 janvier 2021 au cours d’une audience à l’immeuble rose à Yaoundé en présence de Brusil Miranda Metou le Sg du Mincommerce. Objectif de l’invitation à la partie camerounaise, lui permettre d’apporter sa bénédiction à la prochaine cérémonie de remise du premier Agrément  au régime préférentiel en zone CEMAC/CEEAC.

Concertation du mincommerce avec la délégation Equato guinéenne – Images de Claude Bernard Hanlog

 « Mon frère bienvenue, bienvenue » .Ces propos sont ceux du ministre du Commerce à la délégation équatoguinéene reçue en audience. En présence du chef de mission diplomatique Equato-Guinéenne en terre camerounaise SE Armando Kote Echuaca, les deux parties ont exploré les opportunités de Coopération, les défis à relever face à l’avènement de la Zlecaf. La partie équatoguinéene se dit être convaincue  que cette rencontre permettra  de renforcer les liens de Coopération commerciale. « En Guinée Equatoriale, on  a envie  de créer les usines. Une usine de production de ciment vient d’être inaugurée….on n’a jamais pu exporter nos produits, car on n’avait pas d’assistants  pour préparer le dossier de demande d’agréments préférentiels en zone Cemac », a déclaré l’invité du Mincommerce.

La partie de Malabo dit être venue voir ce qui peut être fait dans le cadre de l’intégration régionale  et compte sur l’appui de la locomotive qu’est le Cameroun, pour faire un front commun et avancer dans le cadre de cadre de la ZLECAF. Proposition du ministre Luc Magloire Mbarga Atangana «  Il faudra qu’on trouve ensemble des synergies,…nous sommes disposés à partager notre savoir-faire…l’important c’est l’harmonisation de nos politiques ». Partir de Bata pour Yaoundé, on fait face à 800 barrières a reconnu la partie équatoguinéene qui avoue que « c’est énorme en terme de ralentissement de la libre circulation, c’est ce qui affaiblit la Coopération »

A l’issue de l’audience, les deux parties se sont engagées à travailler ensemble pour  fluidifier les corridors par le renforcement des liens. « Je sais que les entreprises camerounaises rencontrent des difficultés  à traverser avec les produits, et vont au Tchad, on va les encourager désormais, nos produits se vendent dans l’informel » a déploré l’envoyé de Malabo. La solution selon le Mincommerce passe par de développement  de nos industries pour la promotion des produits locaux.


Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/economie/1118002-agrements-en-zone-cemac-ceeac-l-exemple-du-cameroun-qui-fait-courir-la-guinee-equatoriale

Laisser un commentaire