Comment Patisen a trouvé les bons ingrédients de l’expansion – Jeune Afrique

0 208

Une chaîne de conditionnement de bouillons Patisen, qui veut devenir « le leader de l’agroalimentaire de Dakar à Djibouti ».

Une chaîne de conditionnement de bouillons Patisen, qui veut devenir « le leader de l’agroalimentaire de Dakar à Djibouti ». © Sylvain Cherkaoui pour JA

Recettes locales, prix attractifs et marketing : le groupe sénégalais s’est imposé dans le pays avant de séduire bien en dehors de ses frontières.


Pour réussir à l’export, il faut avoir une base solide. C’est l’une des clés expliquant la réussite du sénégalais Patisen, fondé en 1981 et exportant dans une trentaine de pays sur le continent, principalement en Afrique de l’Ouest. Avant d’avoir des ambitions panafricaines – devenir ­­ « le leader de l’agroalimentaire de Dakar à Djibouti » –, le groupe dirigé par Youssef Omaïs s’est imposé sur son marché national.

Pour détrôner le cube Maggi de Nestlé, il a déployé une stratégie combinant produits répondant aux goûts locaux (avec la création de marques), rapport ­qualité-prix attractif et recours important au marketing et à la communication.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/mag/1084187/economie/comment-patisen-a-trouve-les-bons-ingredients-de-lexpansion/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018

Laisser un commentaire