Côte d’Ivoire : quand la crise politique s’exporte chez les francs-maçons  – Jeune Afrique

0 112

Hamed Bakayoko, en janvier 2020 à Abidjan.

Hamed Bakayoko, en janvier 2020 à Abidjan. © Luc Gnago/REUTERS

En coulisses, les tensions montent au sein de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI), dont le grand maître est Hamed Bakayoko. En voici les raisons.


Plusieurs francs-maçons au sein de la GLCI, la principale obédience maçonnique forte de 40 loges et d’environ 2 000 membres, reprochent à leur grand maître Hamed Bakayoko (le Premier ministre et ministre de la Défense de Côte d’Ivoire) de ne pas soutenir, au nom de la fraternité, les cadres de l’opposition – notamment ceux du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI).

Limogés

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1076853/politique/cote-divoire-quand-la-crise-politique-sexporte-chez-les-francs-macons/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.