Les réactions de la classe politique suite à l’assassinat des élèves à Kumba

0 616

Au moins 8 élèves du collège Mother Francisca de Kumba tués le 24 octobre 2020 par des présumés séparatistes. Une dizaine d’autres blessés ont été conduits aux urgences. Les hommes politiques du Cameroun condamnent cet acte barbare.

Crime de Kumba – DR

Lebledparle.com vous propose quelques réactions

Cabral Libii du PCRN

« Il faut être particulièrement inhumain, narcissique et insensé pour penser que tuer froidement des élèves peut rallier la communauté internationale à une cause. Il faut être désespérément fou pour penser que l’Etat peut flechir, que les institutions d’un pays peuvent s’arrêter de fonctionner parce que des terroristes sèment l’horreur. L’Etat doit prendre ses responsabilités avec une  fermeté à la mesure de l’horreur. Que ceux qui légitimement portent les revendications anglophones prennent leurs distances physiques et morales avec l’animalité ! Non! Non! Et non! »

Me Akeré Muna

 « Inimaginable et inacceptable! Ce qui s’est passé à Kumba devrait nous réveiller tous. Quel instinct barbare peut pousser quiconque à aller dans une école et tirer au hasard sur des enfants, en tuant certains? Est-ce ce que nous sommes devenus? Engourdis par la sauvagerie et le chaos, nous perdons lentement notre humanité. Aux mamans et à toutes ces familles en pleures, nous offrons nos condoléances et nos prières. La souffrance et le deuil doivent cesser d’être le quotidien de certains citoyens ».

Rolande Ngo Issi du PCRN

« Je condamne avec la plus grande et profonde énergie les atrocités commises sur les élèves à KUMBA j’exige que les responsabilités soient établies et que les responsables soient punis. L’éducation c’est un droit fondamental ».

Manaouda Malachie

« Je condamne sans réserve, les actes de barbarie commis ce jour à Kumba. Assassiner des enfants qui vont apprendre c’est s’attaquer aux fondements même de notre Nation. Unissons-nous pour des combats plus nobles en cette période de covid-19 »

Denis Nkwébo du Manidem

« Pour que la guerre et les tueries cessent au NOSO, le sécessionnisme ambazonien doit être unanimement condamné. Il faut se liguer contre une horde de fanatiques qui tuent, volent et violent. Que toute personne qui soutient ces  buveurs de sang quitte mon compte ».

Serge Espoir Matomba du PURS

« Halte au massacre des enfants à Kumba! Encore un drame insupportable. Refusons la banalisation de la violence. Aucune excuse et aucun pardon pour les coupables. Ils doivent être châtiés ».

Narcisse Mouelle Kombi

« End Ambazonian Terrorism

Les entreprises criminelles se nourrissant du sang d’enfants innocents doivent être énergiquement condamnées. Stop À Cette Barbarie. Mobilisons-Nous Contre Le Comble De L’horreur Et Le Règne De La Terreur ».

Agbor Nkongho

« Je condamne fermement l’assassinat d’écoliers à l’Académie bilingue internationale de Mère Francisca à Kumba. Ces meurtres horribles et barbares sont une violation flagrante du droit à la vie de ces enfants.

Il est inacceptable que quelqu’un ou des groupes de personnes harcèlent, attaquent et tuent des enfants. C’est un droit fondamental que les enfants soient éduqués. Par conséquent, les auteurs de ces crimes odieux devraient être tenus responsables.

Mes sincères et sincères condoléances à leurs familles ».

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/politique-cameroun/1116566-crise-anglophone-les-reactions-de-la-classe-politique-suite-a-l-assassinat-des-eleves-a-kumba

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.