Côte d’Ivoire : Guillaume Soro peut-il bouleverser la présidentielle ? – Jeune Afrique

0 449

Moins d’une dizaine de jours avant une élection pour laquelle sa candidature a été invalidée et dont il a juré qu’elle n’aurait pas lieu, Guillaume Soro reste une inconnue de la complexe équation ivoirienne. Depuis son exil parisien, peut-il encore influer sur le scrutin ?


Il ne s’exprime pas souvent mais quand il le fait, l’exercice est bien huilé. Viennoiseries et jus d’orange pressé pour soigner les journalistes, conférence de presse parfaitement orchestrée, le tout retransmis en direct sur les réseaux sociaux… Ce 17 septembre, à Paris, dans la grande salle de réception de l’hôtel Bristol, où il a pris l’habitude de faire ses déclarations, Guillaume Soro est visiblement à l’aise.

Souriant et détendu dans son costume croisé bleu marine, l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne tacle ses cibles favorites : Alassane Ouattara, son projet de troisième mandat, ou encore le Conseil constitutionnel qui, quelques jours plus tôt, a retoqué sa candidature à la présidentielle. Sûr de lui, l’ex-chef de la rébellion des Forces nouvelles martèle « qu’il n’y aura pas d’élection le 31 octobre en Côte d’Ivoire ». « Dites-le, écrivez-le ! », enjoint-il à son auditoire circonspect.

Dans la foulée, à Abidjan, Henri Konan Bédié et les principales forces de l’opposition s’expriment à leur tour devant la presse au siège du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). À la tribune, le « Sphinx de Daoukro », du haut de ses 86 ans, passe à l’offensive. « Face à la forfaiture d’Alassane Ouattara, un seul mot d’ordre : la désobéissance civile ! »

Petite victoire

Guillaume Soro et son entourage boivent du petit lait. Depuis son exil parisien, le leader de Générations et peuples solidaires (GPS) donne alors l’impression de donner le ton au reste de l’opposition. « Il affirme depuis longtemps que l’élection ne pourra avoir lieu dans ces conditions. Ce que lui a vu avant les autres, aujourd’hui tout le monde le voit. Toute l’opposition est désormais alignée sur sa position et regroupée face à Ouattara », se félicite un de ses proches.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1061814/politique/cote-divoire-guillaume-soro-peut-il-bouleverser-la-presidentielle/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.