Sept à huit : le témoignage émouvant d’une mère dont l’enfant est « enfermé dans un corps de garçon » !

0 187

Dimanche 13 septembre 2020, le portrait de Sept à huit était dédié à Chrystelle, une maman dont le fils de 8 ans est convaincu d’être une fille enfermée dans un corps de garçon. Émue, cette dernière est revenue sur le mal-être de son enfant et comment elle avait décidé de l’aider dans son changement d’identité.

Des boucles dorées, des yeux clairs… Fille ou garçon ? À 8 ans, Baptiste souhaite qu’on l’appelle Lilie. Et pour cause, il est convaincu d’être une fille enfermée dans un corps de garçon. Alors qu’elle l’accompagne dans ce changement d’identité, sa mère s’est confiée à Audrey CrespoMara dans l’émission de TF1, Sept à huit : « On a toujours remarqué que notre enfant était différent. Différent des autres enfants qu’on avait déjà, donc Mélina sa grande sœur, et son frère jumeau Adam. C’était un enfant qui était très inquiet de son image. C’était troublant chez un si petit enfant, parce qu’on se dit : ‘C’est un enfant coquet.’ Mais l’image du miroir ne semblait pas lui convenir. »

Il y a un an, tout a basculé : « Comme si sa joie de vivre s’éteignait un petit peu (…) C’est un enfant qui est devenu difficile à réconforter. Après la colère, il y avait une phase de tristesse, vraiment, qui nous tirait les larmes parce que c’était très douloureux de voir notre enfant dans cette souffrance. Des mots très durs, qu’il a dit l’air de rien en montant l’escalier : ‘Ma vie est nulle, ma vie est tellement nulle que je préférerais mourir.’ » Bouleversée, Chrystelle a continué : « C’est horrible d’entendre son enfant penser à ce genre de chose. Et puis au moment où je pensais l’avoir réconforté, apaisé un petit peu et que je lui faisais un dernier bisou avant de dormir… ‘Bon bah bonne nuit maman, parce que peut-être que demain matin, je serais plus là, je me serais peut-être étranglé avec la ceinture de mon peignoir

« Tu peux rien faire, ma vie elle est trop nulle maman ! »

Face aux caméras de TF1, la mère de trois enfants a expliqué : « Elle ne nous a pas dit : ‘Je veux devenir une fille’. Elle nous a dit : ‘Je suis une fille, depuis toujours !‘ » C’est en février que l’enfant a révélé à ses parents que quelque chose n’allait pas. Sa mère se souvient : « C’était après toutes ces phrases qu’elle répétait vraiment tous les soirs… Et un soir, je dis : mais c’est très grave de dire ce genre de choses… On comprend que tu es malheureux. On voudrait faire quelque chose pour toi. Elle me dit : ‘Mais tu peux rien faire, ma vie elle est trop nulle maman ! La vie, elle sert à rien !’ »

Alors, sa mère, Chrystelle, a décidé de tout faire pour que sa fille se sente bien dans sa peau : « J’ai dit, pour que ta vie serve à quelque chose, si jamais j’avais une baguette magique, qu’est-ce que tu voudrais que je change en premier dans ta vie ? Et là, mais c’est sorti comme une fusée… Pas d’hésitation… Tout de suite, elle a dit : ‘Mes cheveux, mon prénom et mon pénis ! » La mère de Lilie continue : « Et là, elle s’est rendue compte que c’était sorti et elle a vu ce soulagement… J’ai fondu en larmes et j’ai dit : ‘Mais c’est tout ? C’est tout ce que tu veux qu’on change ? Mais on fait ça tout de suite chérie ! Tes cheveux, on va les laisser pousser. Ton prénom, on va y réfléchir.’ Et elle m’a coupée, elle m’a dit : ‘Non, non, je sais comment je m’appelle en fille !’ Alors ok, comment tu t’appelles ? ‘Lilie’. » Émue, elle ajoute : « C’était très surprenant pour une maman d’entendre son enfant s’auto-baptiser. » À partir de ce jour-là, l’enfant n’a plus voulu qu’on l’appelle par son autre prénom : Baptiste.

source : https://www.closermag.fr/vecu/temoignages/sept-a-huit-le-temoignage-bouleversant-d-une-mere-dont-l-enfant-est-enferme-dans-un-corps-de-garcon-1171727
Laisser un commentaire