Obsèques d’Annie Cordy : submergée par l’émotion, Virginie Hocq craque

0 209

C’était une cérémonie riche en émotions. Ce samedi 12 septembre, les proches et les admirateurs d’Annie Cordy se sont réunis sur les hauteurs de Cannes pour lui rendre un dernier hommage. Quelques jours après le décès de l’artiste, à l’âge de 92 ans, l’émotion était palpable. Après la prise de parole de sa nièce, Mimi, plusieurs autres personnes ont salué la mémoire d’Annie Cordy. Notamment Virginie Hocq, bouleversée au pupitre. « J’ai côtoyé Annie, mais je n’ai jamais osé dire à cette grande dame que je l’aimais énormément, a commencé l’humoriste, après avoir raconté une drôle d’anecdote sur leur rencontre. Par pudeur, par peur de gêner, par bêtise. Il faut dire aux gens qu’on les aime. Je n’ai jamais songé à dire à Annie : ‘Merci. Merci pour ce que vous avez provoqué en moi, en tant que femme et artiste rigolote’. »

Virginie Hocq a continué en s’adressant pour la dernière fois à Annie Cordy et à sa nièce : « Merci de m’avoir fait rencontrer Michèle (Lebon, la nièce de l’artiste, ndlr), Mimi. Alors Mimi, je pense que c’est Lebon moment pour que mes mots résonnent encore plus fort, plus longtemps, pour te dire que je t’aime. Que je t’aime terriblement, énormément. Te dire merci, merci d’avoir entretenu autour d’Annie des moments précieux, faits de rassemblements, de joie, de fêtes d’anniversaire, merci d’avoir créé avec Annie de magnifiques rencontres, d’amitié soudées ». Des sanglots dans la vie, Virginie Hocq a conclu sa prise de parole par des mots poignants. « Nous prendrons, avec toi, le relais. Pour continuer à profiter du jour qui vient, a lancé, bouleversée, l’humoriste. Je t’aime, on t’aime. Merci Annie ». A la RTBF quelques jours après l’annonce de la mort d’Annie Cordy, son amie lui avait déjà rendu un déchirant hommage.

Virginie Hocq : « Elle sera toujours là finalement »

« C’est une grande chance pour nous d’avoir vécu tous ces moments et une grande tristesse parce qu’évidemment, on ne le prévoit jamais. On sait qu’il y aura sans doute une fin à un moment mais personne ne pouvait imaginer ça, confiait Virginie Hocq. Que ce soit le public avec un proche de sa famille, on n’imagine pas une fin et pourtant elle arrive mais là on voit que pour le public, elle sera toujours intemporelle et toujours présente et ça fait vraiment plaisir. On a l’impression qu’il n’y aura pas de fin. On entendait hier les Belges chanter Annie Cordy. Elle sera toujours là finalement. » L’humoriste poursuivait : « Et c’est pour ça qu’il est magique notre métier et c’est pour ça qu’elle l’a choisi et elle l’a bien fait. Vous pourrez regarder les films et écouter les chansons, vous pourrez apprendre encore énormément de choses car sa vie ne peut pas se résumer à quelques passages en télé. C’est quelque chose d’énorme qu’elle a vécu et en tant qu’artiste je peux dire que j’espère cela ».

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/obseques-d-annie-cordy-submergee-par-l-emotion-virginie-hocq-craque-1171388

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.