Gambela Market et l’upcycling s’engagent dans le recyclage du wax

0 6

Très prisée, la production du wax est jugée nocive pour l’environnement. Certains acteurs comme la marque parisienne Gambela Market se tournent donc vers l’upcycling, ou l’art de récupérer des chutes pour créer des vêtements originaux.

Le succès du wax n’est plus à prouver dans le secteur de l’habillement. Pourtant, à l’heure de l’urgence écologique, de nombreuses étoffes sont imprimées en Chine selon des techniques moins durables que l’original tissu hollandais. Et parcourent des milliers de kilomètres pour arriver jusqu’à Château Rouge, quartier emblématique de la vente de tissus afros à Paris. Niveau empreinte carbone, on repassera.

La cire utilisée pour garantir la bonne impression des motifs colorés est quant à elle assez nocive pour l’environnement, puisqu’elle finit par s’écouler dans l’eau. Même constat du côté des teintures, qui depuis l’industrialisation de la technique, sont majoritairement composées de colorants chimiques.

source: https://www.jeuneafrique.com/1041988/culture/gambela-market-la-marque-qui-veut-depolluer-le-wax/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.