Elle met fin à ses jours par pendaison ; son professeur entretenait une correspondance avec elle

0 474

Elle met fin à ses jours par pendaison ; son professeur entretenait une correspondance avec elle

 

Le 2 août 2016, Sarah, 17 ans, a mis fin à ses jours en se suicidant par pendaison à Saint-Orens-de-Gameville, près de Toulouse, en Haute-Garonne.

Au départ, ses parents ont pensé que c’était sa chute de cheval survenue en 2015 qui était la raison de son mal-être. Car, suite à cet accident, l’adolescente souffrait de troubles neurologiques.

Même si Sarah avait d’excellentes notes au lycée, où elle bénéficiait d’un PAI (Plan d’aide individualisé), elle était devenue très fragile.

Mais, quelques jours après le drame, les parents se sont résolus à ouvrir la boite mail de leur fille. Et là, ils ont découvert avec effroi que Sarah entretenait une relation épistolaire avec son professeur de français.

Environ 400 échanges de mails entre elle et son enseignant. «Une correspondance dont le volume et le contenu étaient particulièrement inappropriés» déclare Hubert Zekri, le père de Sarah.

Selon ce dernier, l’homme, âgé à l’époque de 44 ans, voulait plus qu’une simple relation épistolaire.
«Ma fille était dépressive, elle avait des pulsions suicidaires. Ce professeur de français s’y est engouffré. Il l’a complètement désinhibée quant au passage à l’acte.» assure le papa.

Quatre ans après le drame, Hubert Zekri n’abandonne pas le combat. Il a porté plainte pour non assistance à personne en danger contre l’enseignant et a écrit, par l’intermédiaire de son avocat, au rectorat et au ministère de l’éducation nationale. Des courriers laissés pour l’instant sans réponse.

Selon lui, cette relation a contribué à déstabiliser sa fille, à la couper du monde extérieur, par cette dépendance à son professeur et l’a conduit ainsi à son suicide.

Cet article est apparu en premier  sur : https://onvoitout.com/sarah-17-ans-se-suicide-par-pendaison-son-professeur-entretenait-une-correspondance-avec-elle/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.