La petite sœur d’Arafat, Carla Kéké révèle ce que Tina Glamour a fait

0 24

La petite sœur d’Arafat, Carla Kéké révèle ce que Tina Glamour a fait

 

BB Carla, la sœur de Dj Arafat, est à nouveau en fuite. Elle menace de se faire du mal. En plus des plaies au pied, un proche de la famille confie sur VIBE RADIO.CI, ce mal qui ronge la fille de Tina et de Kéké Kassiri.

En effet la petite Carla souffre d’un manque d’affection maternelle et paternel depuis un moment. Ce qui voudrait dire que Carla kéké alias bébé Carla accuse ses géniteurs d’avoir démissionné de leur rôle de parents. De ce fait, elle avait affirmé la semaine dernière sur les réseaux sociaux être en proie à la dépression :

«Je ne suis pas loin de la mort 😱 Mais sachez une chose, j’aime ma maman malgré son comportement, elle reste ma mère. Oui je reconnais que je n’ai pas grandi comme mes autres amis mais pas grave, je ne peux pas tout dire ici.

Papa et maman vous me rejetez aujourd’hui parce que je suis malade. Je reconnais que je ne suis pas bonne comme enfant mais que Dieu accepte mon âme 😱 comme mon petit grand frère. Je sais que c’est là-bas ma place auprès de lui.

Maman Tina je m’adresse à toi, tu veux m’enterrer là tu seras à l’aise. Ne t’inquiète pas, tu le feras. Papa et toi vous allez être à l’aise dans votre vie. Merci, c’est mon dernier message que vous aurez de moi que Dieu vous bénisse.», avait écrit Carla kaki sur sa page Facebook.

Aujourd’hui la petite Carla nous revient avec plus de précisions sur l’histoire et va même jusqu’à dementir les propos de sa mère Lobo Valentine alias Tina Glamour qui avait affirmé le 13 juillet dernier à l’occasion des preparatifs du premier anniversaire du décès de la star du coupé-décalé arafat DJ de son vrai nom Houon Ange Didier, décédé le 12 août 2019 à 23h dans un accident de moto:

«Si je ne pouvais pas m’occuper de mon enfant, je ne l’aurais pas gardé. J’aurais avorté”, a-t-elle lancé. “Entre elle et Dj Arafat, il y a 14 ans bien comptés. J’ai eu mes 3 enfants par amour, donc qu’on arrête de raconter n’importe quoi. J’ai été choquée. Ma fille sort d’hôpital et on va rentrer à la maison. Alors qu’on ne prend pas mon nom pour raconter n’importe quoi», avait affirmé mère Daïshikan.

Aujourd’hui, ne voulant pas se faire passer pour une menteuse, voici ce que affirme bébé Carla au sujet de sa mère: «A TOUTES ET À TOUS JE N’AI JAMAIS FUGUÉ DE LA MAISON C’EST MA MERE QUI raconte DU N’IMPORTE QUOI SUR MOI JE N’EST JAMAIS EU l’affection RÉEL D’UNE MERE VENANT QUELLE ELLE N’A JAMAIS ÉTÉ LA POUR MECOUTER JAI toujours ÉTÉ TRISTE DE MON ANFENCE JUSQU’À PRÉSENT TOUT LE TEMPS PARTIE OU ENTRAIN DE ME FRAPPÉ C’EST MON PAUVRE PETIT PAPA QUI À TOUT FAIRE POUR MOI . ELLE MA TOUJOURS POUSSÉE Â DÉTESTE MON PaPa MAIS MON PÈRE RESTE MON PERE .

MAMAN lOGBO VALENTINE JE MADRESSE TOI (POURQUOI TU LEUR DIS PAS QUE TU AS MiSE MAIS BAGAGES À là PORTE QUE MÊME MES MÉDICAMENTS SONTS FINI TU NA RIEN PAYER UNE VRAI MÈRE PEUT JAMAIS EXPOSER SONT ENFANTS ARRÊT DE MENTIR AU GENRE MERCI BEAUCOUP CHER MERE TU VEUX MA MORT AU NON DE DIEU JE VAIS VIVRE».(texte très original).

Face à cette remarque, il impératif de ce fait que la petite Carla revienne à la raison car il n’existe qu’une seule mère et quoi qu’il en soit, elle demeure seul et unique et irremplaçable dans sa vie. À cet effet, la petite Carla, doit faire profil bas.

Cet article est apparu en premier  sur : https://onvoitout.com/cote-divoire-la-petite-soeur-darafat-carla-keke-finit-par-reveler-ce-que-tina-glamour-a-fait/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.