Coronavirus : Paul Biya interpellé par les médecins camerounais en colère – Jeune Afrique

0 5

À Douala, le 27 avril 2020.

À Douala, le 27 avril 2020. © REUTERS/Josiane Kouagheu

Le personnel médical a interpellé Paul Biya pour dénoncer la suppression d’une prime jugée indue par le gouvernement. 


La suppression de la prime de « technicité agent technique » des bulletins de paye suscite une avalanche de critiques de la part des personnels de santé opérant dans le secteur public. Près d’une semaine après l’annonce, la pilule est toujours difficile à avaler pour les médecins qui se trouvent depuis quatre mois en première ligne de la lutte contre le Covid-19, dans l’un des pays les plus durement touchés par la pandémie, avec plus de 17 000 cas confirmés pour 391 décès selon les derniers chiffres.

« Retour à l’orthodoxie »

À l’origine de ce mécontentement, une note du ministre de la Santé, datant du 23 juillet, adressée à son homologue des Finances. Dans ce courrier, Manouada Malachie demande à son collègue Louis Paul Motaze de supprimer la prime en question, conformément aux dispositions d’un décret datant de 2002 fixant les modalités de gratification des personnels de santé publique. « Un retour à l’orthodoxie », selon le ministère de la Santé. « Il s’agit juste du respect du cadre réglementaire, rien de plus. On n’a pas baissé les salaires des médecins comme certains le prétendent », assure un cadre dudit ministère.

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.