KLM annonce 1500 nouveaux licenciements pour porter les suppressions d’emplois à 20%

0 13

Carrier dit qu’il s’attend à ce que la demande touchée par les coronavirus ne se rétablisse que d’ici 2023 ou 2024, au plus tôt.

KLM, la branche néerlandaise d’Air France-KLM, a déclaré vendredi qu’elle supprimerait 1500 emplois supplémentaires dans le cadre d’une restructuration dans laquelle elle doit réduire les émissions de 50% d’ici 2030 et se préparer à la reprise du trafic après la crise des coronavirus.

La société mère Air France-KLM a annoncé jeudi une perte d’exploitation de 1,55 milliard d’euros (1,8 milliard de dollars) pour le deuxième trimestre, avec un trafic en baisse de 95% par rapport à l’année précédente.

KLM a déclaré que les nouvelles réductions signifieraient que ses effectifs, qui étaient 33 000 avant la pandémie, seraient réduits de 20% au total d’ici 2022. Cela n’exclut pas de nouvelles réductions.

« Dans tous les scénarios, la demande ne devrait se redresser que d’ici 2023 ou 2024 au plus tôt », a déclaré le directeur général Pieter Elbers dans un communiqué.

La restructuration visait à conserver le plus « d’emplois possible de manière responsable et à rembourser les prêts le plus rapidement possible », a-t-il déclaré.

À titre de comparaison, Air France SA prévoit de supprimer 6500 emplois, soit 16% de ses effectifs, jusqu’en 2022.

Les gouvernements néerlandais et français ont donné aux deux transporteurs nationaux, qui ont fusionné en 2004, 10,4 milliards d’euros (12,4 milliards de dollars) en fonds de sauvetage, sous la forme d’un mélange de prêts et de garanties de prêts.

Les conditions imposées par le gouvernement néerlandais comprennent des réductions de salaire pour les cadres et les pilotes, et une interdiction des primes et des dividendes.

KLM, bien que plus petite qu’Air France, a davantage contribué aux bénéfices du groupe dans les années précédant 2020, entraînant parfois des frictions entre les gouvernements français et néerlandais.

Le trafic reprend progressivement à KLM, bien qu’Elbers ait déclaré que la dernière hausse des cas dans de nombreux pays pourrait menacer cela.

Alors que la plupart des itinéraires de KLM ont été restaurés, il a annoncé la semaine dernière qu’il prévoyait d’exploiter environ 13 000 vols en août, toujours en baisse de 60% par rapport au même mois il y a un an.

source:https://www.aljazeera.com/ajimpact/klm-1500-layoffs-bring-job-cuts-20-200731070404294.html

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.