Import-Export : Avis de tempête pour les géants asiatiques en Afrique

0 6

Le singapourien PIL et le chinois Cosco sont sous pression alors que le marché se rétrécit du fait de la chute du prix du pétrole et de la crise du Covid-19.

Le nom de Pacific International Lines (PIL) est bien ancré dans les ports ouest-africains. Mais l’exaspération de certains des clients togolais de ce même PIL, qui n’avaient toujours pas reçu, deux mois après la date prévue, des centaines de conteneurs de marchandises chinoises attendus à Lomé, témoigne des difficultés du singapourien.

PIL S’EST DÉJÀ RETIRÉ DE LA LIGNE ASIE-EUROPE ET DU MARCHÉ TRANSPACIFIQUE

Créé il y a un demi-siècle et toujours contrôlé par la famille chinoise Teo, le numéro dix mondial du conteneur va mal.

3,8 milliards de dollars de dettes

Endetté pour plus de 3,8 milliards de dollars, il n’a pu honorer plusieurs échéances bancaires depuis le début de l’année et négocie actuellement son rachat par le fonds d’État singapourien Temasek.

source:https://www.jeuneafrique.com/mag/1019931/economie/transport-maritime-avis-de-tempete-pour-les-geants-asiatiques-en-afrique/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.