Maître Gims, de son vrai nom Gandhi Djuna révèle tout à propos de ses yeux

0 46

Maître Gims, de son vrai nom Gandhi Djuna révèle tout à propos de ses yeux

 

Maître Gims, de son vrai nom Gandhi Djuna, est né le 6 mai 1986 à Kinshasa au Congo. Son père Djuna Djanana est chanteur dans la troupe de Papa Wemba et le petit garçon est bercé par la musique dès sa plus tendre enfance.

Arrivé en France à l’âge de 2 ans, Maître Gims grandit à Paris dans le quartier des Arts-et-Métiers puis vers Poissonnière avant d’arriver dans le XIXe arrondissement. Passionné par le hip-hop, il écoute Nate Dogg, Marvin Gaye, Michael Jackson, 50 Cent ou encore Eminem.

Encore au collège, Maître Gims, membre du collectif 3e Prototype, commence à rapper avec la Sexion d’Assaut, un collectif qui comptait alors une trentaine de membres. Au fil des années, entre freestyles et scènes ouvertes, les jeunes artistes affûtent leur style. Tout en écrivant ses textes, Maître Gims entame des études de communication et de graphisme. Au début, les membres de Sexion d’Assaut sortent leurs premiers titres en indépendants avant de faire la connaissance de Dawala, fondateur du label Wati B en 1999, et qui devient leur manager.

En 2005, Maître Gims et ses acolytes de 3e Prototype sortent leur première mixtape, « La Terre du milieu », dont le rappeur dessine lui-même la pochette. Il leur permet de se faire connaître dans le milieu du rap. En 2006, Maître Gims participe au 12 Inch’All Star, une célèbre battle underground parisienne, où il fait une performance remarquée. En fin d’année, l’artiste sort son premier maxi en solo, « Ceux qui dorment les yeux ouverts ».

En 2008 sort « Le Renouveau », le premier street album revendiqué par 3e Prototype, avant « Les Chroniques du 75 Vol.1 » l’année suivante. Publié gratuitement sur le net, l’album est téléchargé plus de 30 000 fois. Le volume 2 sort en 2011. Avec «L’écrasement de tête», sorti en mai 2009, 3e Prototype laisse la place à la Sexion d’Assaut, qui passe d’un collectif à un groupe à part entière. Leur première tournée rencontre déjà un grand succès.

La Sexion, de «L’école» à «L’Apogée»

C’est en mars 2010, avec l’album «L’école des points vitaux», que la Sexion d’Assaut se fait connaître du grand public. Sur cet opus, Maître Gims est crédité d’auteur, compositeur et interprète. Vendu à plus de 19 000 exemplaires dès la première semaine de sa sortie, l’album devenu disque de diamant comprend de nombreux tubes dont «Désolé», «Casquette à l’envers», «Waty By Night» ou encore «Mon gars sûr».

Le groupe fait ensuite la première partie du groupe NTM au Parc des Princes, et se produit à nouveau dans toute la France. Avec l’album «L’Apogée», sorti en mars 2012, les membres de la Sexion d’Assaut confirment leur statut de stars du rap français. Grâce à cet opus vendu à plus d’un million d’exemplaires, le groupe décroche un disque de diamant et remplit les Zénith de France.

Cet article est apparu en premier  sur : https://afriqueshowbiz.com/maitre-gims-le-chanteur-dit-tout-a-propos-de-ses-yeux/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.