L’Afrique du Sud va-t-elle desserrer les cordons de la bourse pour sauver SAA ? – Jeune Afrique

0 32

Un Airbus A330 de la compagnie South African Airways dans le ciel britannique, en août 2019.

Un Airbus A330 de la compagnie South African Airways dans le ciel britannique, en août 2019. © Thomas Naas / Flickr / CC

South African Airways (SAA) a besoin de l’aval du Trésor pour assurer le financement de son plan de sauvetage.


L’équipe chargée du sauvetage de South African Airways attend une lettre d’engagement du Département des Entreprises publiques (DPE) après que les créanciers ont voté en faveur du plan de sauvetage du transporteur national mardi 14 juillet.

Cette lettre nécessite l’accord du Trésor sud-africain. Le DPE relève du ministre des Entreprises publiques, Pravin Gordhan, tandis que le ministère des Finances est piloté par Tito Mboweni.

« Ce document doit arriver [ce mercredi]. Nous sommes soulagés que les premières phases du plan soient approuvés, a déclaré Louise Brugman, la porte-parole des administrateurs (BRPs) de la compagnie sud-africaine à nos confrères de The Africa Report. Mais, bien sûr, tout dépend du financement. Nous attendons donc avec impatience de recevoir la lettre ».

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE

Laisser un commentaire