Eto’o Fils : L’escroquerie de ses proches a faillit lui coûter sa fortune.

0 129

La légende camerounaise Samuel Eto’o a connu une riche carrière qui l’a vu passer par le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore l’Inter Milan. Le camerounais détient l’un meilleurs palmarès du football en glanant pratiquement tous les trophées majeurs. Une notoriété et un talent qui ont fait de lui, l’un des joueurs les mieux payés de la planète quand il était en activité. Comme la plupart des stars, Eto’o a confié la gestion de sa fortune à une société, et c’est là que les déboires ont commencé.
En effet, comme le rapporte le site Sportmania, l’ancien joueur du Real Mallorque a remarqué que quelque chose clochait quand sa mère au Cameroun ne percevait plus la totalité de ce qu’il lui envoyait. Eto’o qui avait aussi investi dans le divertissement avec une discothèque se rend compte, que la boîte lui réclame des paiements dont son agent, Jose Maria Mesalles, devait s’acquitter. Pire, ce dernier a transféré sa fortune de la société qui la gérait au profit d’autres entreprises écrans qu’il contrôlait. Eto’o ne détenait que 1% de sa propre fortune.
Samuel Eto’o faisait une confiance aveugle à Mesalles. « Il l’avait autorisé à acheter, vendre, effectuer des virements et gérer son budget. Tout ce que Eto’o avait gagné, soit 40 millions d’euros entre 2006 et 2009, a été remis à Mesalles », peut-on lire sur le site. La même source indique que la société en question détenait un certain nombre de biens du patrimoine de l’attaquant camerounais. Il s’agit de « Quatre maisons à Palma, Barcelone, et Paris, un bâtiment entier à Douala, des parkings, des entrepôts et une Bentley ».
Découvrant le pot aux roses, Samuel Eto’o a décidé de mettre fin à sa collaboration avec Jose Maria Mesalles et d’ester en justice contre lui. Heureusement, le lion indomptable a récupéré sa fortune et évite de s’ajouter à la longue liste des joueurs ruinés à la fin de leur carrière.

source : https://www.afriquesports.net/football/escroque-samuel-etoo-a-frole-la-faillite-a-cause-de-ses-proches

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.