NYPD: Un lieutenant s’excuse auprès de ses collègues de s’être agenouillé lors d’une manifestation

0 17

Un lieutenant du service de police de New York qui s’est agenouillé aux côtés des manifestants de George Floyd s’est excusé de l’avoir fait dans un e-mail à ses collègues , écrivant: « Le flic en moi veut me donner un coup de pied … ».

Dans un courriel du 3 juin obtenu par NBC New York, l’officier, le lieutenant Robert Cattani, a déclaré que son agenouillement avec des manifestants « va à l’encontre de tous les principes et valeurs que je défends ».

Cattani faisait partie des quatre officiers au moins qui se sont plaints aux manifestants de « NYPD genoux » lors d’une manifestation du 31 mai dans le Lower Manhattan, selon le New York Post , qui a pour la première fois rapporté l’e-mail.

Le lieutenant de police a déclaré à ses collègues dans l’e-mail qu’il avait du mal à dormir après avoir « pris une horrible décision de céder à une foule de manifestants et s’est agenouillé aux côtés de plusieurs autres officiers ».

La pose symbolique a pris de l’importance en 2016 après que Colin Kaepernick, alors quart-arrière des 49ers de San Francisco, a commencé à s’agenouiller pendant l’hymne national avant les jeux pour protester contre les inégalités raciales et la brutalité policière contre les personnes de couleur .

« Les conditions avant la décision de prendre un genou étaient très difficiles car nous avons été mis sur le devant de la scène avec toute la foule scandant », écrit-il.

« Je sais que j’ai pris la mauvaise décision », a-t-il ajouté. « Nous ne savions pas comment les manifestants auraient réagi si nous ne l’avions pas fait et tentions de réduire toute violence supplémentaire. »

Il a dit qu’il pensait qu’en s’agenouillant, peut-être « un manifestant / émeutier qui l’a vu réfléchirait plus tard à deux fois avant de se battre ou de blesser un flic ».

Cattani a déclaré qu’il avait passé la première partie de sa carrière à se forger une réputation de bon flic et qu’il avait « tout jeté à la poubelle » le 31 mai.

« Je sais que c’était mal et quelque chose dont je serai honteux et humilié pour le reste de ma vie », écrit-il.

Des manifestants à travers le pays et dans le monde ont appelé à une plus grande responsabilisation de la police depuis que George Floyd , un homme afro-américain de 46 ans, est décédé après qu’un policier blanc de Minneapolis se soit agenouillé au cou pendant plus de huit minutes le 25 mai.

L’ officier, Derek Chauvin, a été congédié et accusé de meurtre au deuxième degré, de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire . Trois autres officiers impliqués dans l’arrestation ont également été licenciés et font face à des accusations de complicité de meurtre.

Cattani n’était pas le seul officier à New York à se mettre à genoux avec les manifestants. Chef du département Terence Monahan, officier supérieur en uniforme, de la ville avec les mains jointes et se mit à genoux aux côtés des manifestants à Washington Square Park , le 1er Juin Il a attiré l’ éloge du maire Bill de Blasio, qui a tweeté plus tard ce jour – là: « Nous avons la chance d’avoir des gens comme le chef Monahan portant l’uniforme. Il croit de tout cœur à la police de quartier. « 

Mais certains autres, comme l’avocat public de la ville, Jumaane Williams, ont critiqué le geste de personnes qui n’ont pas été actives dans le mouvement pour la justice raciale.

En référence aux réformes policières récemment introduites à New York, Williams a déclaré sur « AM Joy » sur MSNBC cette semaine: « Cela n’aurait pas dû prendre 8 ou 9 jours de troubles » sur ces questions dont nous parlons depuis si longtemps. « Toutes les personnes qui trouvent maintenant facile de se mettre à genou à cause des troubles, il y a de nombreuses années, excoriaient des gens comme Colin Kaepernick. »

L’écrivain Roxane Gay a tweeté le 5 juin: « J’ai besoin de flics, de politiciens et de Blancs plus largement pour arrêter de s’agenouiller. Nous n’avons pas besoin que vous vous agenouilliez. Nous avons besoin de vous pour défendre un changement réel, radical et durable. »

Le commissaire du NYPD, Dermot Shea, a quant à lui déclaré jeudi aux agents qu’ils devaient écouter les sentiments du public et comprendre pourquoi les gens protestaient, a rapporté NBC New York .

« J’ai entendu des officiers de police cette semaine parler de ce que les gens pouvaient ressentir », a déclaré Shea. « Plus vite nous nous en rendons compte, plus vite nous arrivons à une solution. »

Deux officiers du NYPD ont été suspendus sans solde pour conduite lors des manifestations des Floyd. L’un d’eux, Vincent D’Andraia, a été vu dans une vidéo poussant une femme au sol le 29 mai lors d’une manifestation à Brooklyn. Il a été inculpé mardi de coups et blessures, de méfaits criminels, de harcèlement et de menaces .

source:https://www.yahoo.com/news/nypd-lieutenant-apologizes-colleagues-kneeling-181157616.html

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.