La police française n’a rien à voir avec les polices américaines: Mythe ou Réalité

0 4

Les deux avocats généraux, David Sénat et Jean-Christophe Muller, mettent en garde contre une comparaison spécieuse entre la police nationale et les polices aux États-Unis. L’opposition est criante, argumentent-ils.

Parler de la police, de ce qu’elle devrait être ou n’être plus, est en France une tendance aussi répandue que de commenter les choix du sélectionneur de l’équipe de France de football. Notre pays compte 67 millions de sélectionneurs et autant d’experts en sécurité ainsi qu’en analyse désormais comparée de la police.

Praticiens, ce que nous connaissons du fonctionnement de la police nationale nous conduit à rappeler quelques évidences rarement formulées. Vouloir opposer ou mettre en parallèle la situation de la police française et celle des polices américaines est naturellement tentant à la faveur de certains faits survenus lors d’opérations de maintien de l’ordre ou de police judiciaire.

Le soubassement de cette comparaison est celui d’un antiaméricanisme qui, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’aux conflits du Vietnam et en Irak, tient parfois lieu d’idéologie française. Quand il est question de discréditer une institution publique, un homme politique, une œuvre culturelle,

source:https://www.lefigaro.fr/vox/societe/pourquoi-la-police-francaise-n-a-rien-a-voir-avec-les-polices-americaines-20200612

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.