Gabon : comment Brice Laccruche Alihanga se défend – Jeune Afrique

0 0

Brice Laccruche Alihanga, le 7 juin 2018 à Paris.

Brice Laccruche Alihanga, le 7 juin 2018 à Paris. © DR

L’ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba veut pousser les enquêteurs à auditionner les responsables du Budget et du Trésor.


Le 23 mars dernier, Anges Kevin Nzigou, l’avocat de Brice Laccruche Alihanga (BLA), a adressé une nouvelle demande d’acte au président de la chambre d’accusation spécialisée de la cour d’appel de Libreville. Cette dernière a la haute main sur les procédures engagées à la suite de l’opération anticorruption Scorpion, dans le cadre de laquelle BLA est incarcéré depuis décembre 2019.

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.