Reprise des cours le 1er Juin si possible

0 0

C’est la date avancée par les pouvoirs publics après l’interruption des classes intervenue le 18 Mars 2020 dans le cadre des mesures visant à barrer la voie à la propagation du covid-19.

https://www.facebook.com/1716176881954641/posts/2569226446649676/

La rentrée des classes ainsi projetée devrait donc intervenir deux mois après cet arrêt inattendu qui a renvoyé élèves et étudiants à la maison plus tôt que prévu. La mesure qui figure parmi les trois dernières en date, bien que sous réserve de l’évolution de la pandémie, ne trouve pas d’objection de la part de la communauté éducative.

 

 

Certains enseignants et parents interrogés sur la question, souhaitent ainsi voir se réaliser ce retour sur les bancs à la date indiquée. Cependant, des suggestions sont émises par les uns sur la meilleure façon de sauver l’année scolaire en cours et par les autres, sur les mesures de précautions nécessaires à adopter afin d’éviter les risques de contamination au Covid-19.

 

Un nécessaire réaménagement

 

Au sein des établissements scolaires, l’on affirme que les portes sont toujours restées ouvertes malgré l’interruption des cours. M. NEKUMBOH Paul KUNCHU, est vice-principal dans un collège de la place. Il assure qu’ils ont su mettre à profit cette période en poursuivant les cours sur les plateformes digitales. Des groupes whatsapp ont ainsi été créés pour les classes intermédiaires alors que les cours étaient dispensés en ligne pour les classes d’examens. Il salut également en passant les cours radio-télévisés proposés sur la Crtv. Toutes choses qui amènent ce responsable d’établissement à dire qu’ils sont tout à fait prêts à reprendre les cours le 1er Juin. Il propose cependant qu’un réaménagement soit apporté au découpage de l’année scolaire 2019-2020 afin d’éviter des répercussions sur le début de la prochaine année académique.

 

Avis partagé par d’autres enseignants comme M. MBEDE Stanislas , enseignant d’histoire, qui précise que la 4e séquence étant passée, la reprise des cours ainsi projetée devrait permettre de se concentrer sur la 5e et la 6e séquences prévues pour le troisième trimestre. Tout en veillant à ce que, poursuit-il, les examens aient lieu juste après et que la période des vacances soit abrégée pour un début dans les temps de la prochaine année scolaire.

 

Reprise sans contamination 

 

Si dans l’ensemble les parents ne trouvent aucune objection à ce que l’école reprenne le 1er Juin prochain, ils expriment toutefois des préoccupations quant aux moyens prévus pour éviter la contamination des enfants. C’est le cas de M. OMBOLE MVOGO Daniel qui aimerait voir des mesures renforcées dans ce sens. Ce commerçant propose ainsi que le corps administratif et enseignant puisse être dépisté avant ladite date, que le thermo-flash soit systématique dans les établissements et que les mesures barrières soient rigoureusement appliquées.

 

M. MOUOSSO Joseph vient élargir ce champs d’actions en proposant que l’on puisse s’inspirer du passé et faire usage de la chloroquine au cas où elle s’avérait bénéfique. La molécule devant ainsi être administrée, selon lui, aux élèves si besoin à titre préventif.

 

Pour Sophie, tenancière de “Call box”, “Tout ce que Dieu fait est bon”. Elle salue cette initiative des pouvoirs publics et dit espérer qu’elle a été prise en connaissance de cause. Cette mère d’enfants va même plus loin en proposant que la période de trêve ainsi observée soit considérée comme période de vacances bien qu’elle n’ait pas été suffisamment mise à profit.

 

Aline NGUINI

Cet article est apparu en premier sur http://www.crtv.cm/2020/04/covid19-reprise-des-cours-le-1er-juin-si-possible/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.