Les préalables pour restructurer la CRTV, média audiovisuel national du Cameroun, en société à capital public

0 0


Les préalables pour restructurer la CRTV, média audiovisuel national du Cameroun, en société à capital public

(Investir au Cameroun) – Dans son rapport 2019 sur la situation des entreprises et des établissements publics au Cameroun, la Commission technique de réhabilitation (CTR) en charge du secteur évoque les préalables à remplir pour la CRTV, le média audiovisuel national du Cameroun, pour se transformer en société à capital public (SCP).

« Une restructuration efficace de la CRTV dans la perspective d’en faire une société à capital suppose que l’on puisse distinguer les activités marchandes des activités à forte charge de service public. Dans cette perspective, il s’agirait de créer une structure chargée de la production, une autre chargée de la diffusion et d’autonomiser effectivement et conformément aux dispositions de la loi régissant la publicité de la CMCA, qui est l’outil chargé de la communication des espaces publicitaires », préconise la CTR.

Elle explique qu’une clarification institutionnelle de ce média permettrait à coup sûr de réduire la charge de fonctionnement de la CRTV sur les finances publiques, car seule la structure chargée de la production serait éligible aux subventions de l’État, celles chargées de la transmission et de la commercialisation ayant vocation à être transformées en SCP et à générer les ressources nécessaires pour leur exploitation.

Selon les données fournies par la CTR, la situation financière de la CRTV est influencée par la mauvaise performance de la CMCA, marquée par une faible rentabilité. Le média public affiche un résultat déficitaire cumulé de 26,14 milliards de FCFA en 2018.

S.A.

LIRE LA SUITE ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.