Diplomatie, défense, affaires… Idriss Déby Itno, jamais sans ses fils – Jeune Afrique

0 0

Idriss Déby Itno, le président tchadien, le 29 mars 2020 lors de l’opération « colère de Bomo ».

Idriss Déby Itno, le président tchadien, le 29 mars 2020 lors de l’opération « colère de Bomo ». © DR / Présidence tchadienne

Que ce soit dans le domaine militaire, dans celui de la diplomatie ou dans celui des affaires, le président Idriss Déby Itno assure la formation de ses fils en leur confiant des postes clés de son Administration. Tour d’horizon exclusif.


Alors que son père, Idriss Déby Itno (IDI), revêtait le treillis de commandant en chef pour aller « anéantir » Boko Haram dans le bassin du lac Tchad, un de ses fils, Zakaria Idriss Déby, avait lui aussi fait le chemin depuis N’Djamena au début d’avril.

Ambassadeur tchadien aux Émirats arabes unis, il est également colonel – sans avoir jamais réellement occupé la fonction de commandement – dans les rangs de l’armée tchadienne, raison pour laquelle il a été aperçu sur les eaux du lac en pleine opération militaire. « Comme tout Tchadien, il a tenu à aller galvaniser la troupe », a confié à Jeune Afrique un proche de la famille.

L’homme de confiance

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.