Cameroun-Covid19 et chauves-souris : l’OMS donne raison à Madeleine Tchuinté

0 0

L’OMS appuie les déclarations de Madeleine Tchuinte, la ministre de la Recherche Scientifique, et affirme que la chauve-souris est très probablement un réservoir du Covid-19

L’Organisation Mondiale de la Santé précise tout de même que la transmission du Coronavirus de la chauve-souris à l’homme ne peut pour le moment, être scientifiquement prouvée.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a organisé ce mardi 21 avril 2020, un point de presse pour apporter des précisions concernant les origines du Covid-19 qui fait des ravages à travers le monde. Au cours de cet événement médiatique, Fadela Chaib, la porte-parole de l’OMS, a réfuté l’information largement répandue, dont la substance indique que le nouveau Coronavirus a été créé en laboratoire, en Chine.

A en croire cette dernière, le nouveau Coronavirus est d’origine animale et son principal réservoir est probablement la chauve-souris. «Toutes les preuves disponibles suggèrent que le nouveau Coronavirus est d’origine animale et non un virus «manipulé ou conçu» en laboratoire. Il [le nouveau Coronavirus] a très probablement son réservoir écologique chez les chauves-souris, mais la façon dont le virus est transmis de la chauve-souris à l’homme reste à savoir, à découvrir. Il existe certainement un hôte intermédiaire, un autre animal, qui a transmis la maladie des chauves-souris à l’être humain» a-t-elle déclaré.

Les déclarations de Fadela Chaib rejoignent celles de Madeleine Tchuinte, la ministre camerounaise de la Recherche Scientifique et de l’Innovation. Face à la presse en mars dernier, le membre du gouvernement avait déclaré qu’une «étude menée au CREMER (Le Centre de Recherche sur les Maladies Emergentes et Réemergentes) sur les chauves-souris frugivores, montrent qu’elles consomment en commun avec l’homme plusieurs espèces de fruits: mangues, avocats, noix de palme etc. mettant en évidence un risque élevé de transmission du virus, des chauves-souris à l’homme».

Ces propos ont valu à la ministre des railleries sur la toile et même une parodie. Toutefois, même si les craintes du MINRESI semblaient justifiées, l’OMS indique que pour le moment, une transmission du Coronavirus de la chauve-souris à l’homme, n’est pas encore scientifiquement prouvée.

 

Icicemac

Cet article est apparu en premier sur 237 ACTU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.