GTA 6 n’en est encore qu’au début de son développement

0 0

Le nouveau Grand Theft Auto du studio américain Rockstar Games pourrait prendre une orientation « game as a service » aussi bien pour le multijoueur que le solo.

Entre le départ inattendu de Dan Houser sans aucune explication et les possibles pressions de la maison-mère Take-Two Interactive pour commercialiser des jeux de manière plus fréquente, Rockstar Games serait visiblement en train de faire de nombreux changements en interne, surtout depuis la fameuse polémique concernant une culture du crunch stricte et toxique pratiquée durant le développement de Red Dead Redemption 2 : “Les dirigeants ont fait savoir à leurs employés qu’ils espéraient atténuer le crunch sur le prochain grand projet du studio en améliorant leurs pipelines technologiques et en planifiant davantage le temps de travail. Une opinion partagée par les employés de Rockstar est que le départ de Dan Houser entraînera moins de réécritures et de révisions de dernière minute – c’est lui qui a mené à beaucoup d’heures supplémentaires sur RDR2. Rockstar a également mis en place des horaires flexibles pour de nombreux employés, leur permettant de travailler à des heures variables en fonction de leurs préférences et de leurs besoins.

Pas de GTA 6 avant un long moment

Cette restructuration aurait d’ailleurs lourdement pénalisé le développement de GTA 6 au point que celui-ci n’ait véritablement débuté que depuis quelques mois. Le jeu service serait d’ailleurs le modèle économique de ce nouvel opus : “Un plan que la direction a défini pour le prochain Grand Theft Auto est de commencer avec une version de taille modérée (qui, selon les normes de Rockstar, serait toujours un grand jeu) pour ensuite l’élargir avec des mises à jour régulières au fil du temps, ce qui peut aider à atténuer le stress et la crise (…) Le prochain jeu est encore loin, donc il faudra attendre un certain temps avant de voir si les tentatives de la société pour atténuer le crunch sont vraiment réussies, mais au cours de l’année dernière, Rockstar a apporté plusieurs améliorations à la qualité de vie et a remplacé des cadres que le personnel qualifiait de nocives (…) Le prochain grand projet de Rockstar en est encore à ses débuts. Lorsque la production s’accélérera et que le jeu se rapprochera du lancement, les heures supplémentaires vont-elles suivre ? Les employés de Rockstar seront-ils alors confrontés à la pression de mois de crise afin de terminer tout le travail ambitieux qu’il faut pour créer un jeu Rockstar ?

Les équipes de Rockstar Games ont souffert

En plus de devoir répondre aux exigences de Take-Two Interactive, la firme étoilée va devoir reconquérir la confiance de ses employés au plus vite : “L’un des studios Rockstar dont les employés ont le plus souffert pendant le développement de Red Dead Redemption 2 est celui de Rockstar Lincoln, basé au Royaume-Uni, qui s’occupe des tests d’assurance qualité. Les testeurs de Lincoln ont brossé un tableau sombre, racontant l’atmosphère dans laquelle il fallait obligatoirement craquer, le personnel devait mettre les téléphones dans un casier pendant le travail, et les stores devaient être fermés pour empêcher les fans de fouiner (…) Le personnel de Rockstar North en Écosse, de Rockstar San Diego en Californie et de Rockstar New York à Manhattan sont globalement optimistes sur les changements culturels de la société, louant les nouvelles améliorations de la qualité de vie et la communication de la direction, même si certains ont pris soin de tempérer leurs commentaires par du scepticisme. Certains se sont plaints des bas salaires (qui devraient être augmentés par des heures supplémentaires) ou des cadres qui ont conservé une grande partie de la culture de fraternité qui caractérisait la Rockstar d’il y a quelques années.

Cet article est apparu en premier sur https://www.begeek.fr/gta-6-nen-est-encore-quau-debut-de-son-developpement-340615

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.