Belgique: Sophie Wilmès: «Les semaines à venir seront encore très éprouvantes, je le crains»

0 0

Sophie Wilmès: «Les semaines à venir seront encore très éprouvantes, je le crains»

Sophie Wilmès: «Les semaines à venir seront encore très éprouvantes, je le crains»

La Première ministre a fait le point sur la crise provoquée par le nouveau coronavirus à travers un message vidéo diffusé en néerlandais et français. Les derniers chiffres donnent de l’espoir, déclare Sophie Wilmès mais « nous devons tenir bon plus que jamais », rappelle-t-elle dans son discours.

« Les experts s’accordent à dire que les effets de nos efforts sur l’évolution du virus en Belgique se font ressentir. On le voit clairement dans plusieurs indicateurs comme le rythme de propagation du virus ou le taux de doublement des lits occupés dans nos services hospitaliers. Ce sont des données encourageantes. Malheureusement, nous savons qu’après le pic de transmission viennent les hospitalisations et bien trop souvent des décès. Les annonces des semaines à venir seront donc encore très éprouvantes, je le crains », a-t-elle déclaré.

« Malgré ça, plus que jamais nous devons persévérer. Notre volonté est testée au quotidien. Notre capacité à faire face aussi. Nous devons tenir bon. Je crois en notre capacité à rester soudés et solidaires dans l’adversité. Nous avons tous l’opportunité de le démontrer au quotidien à tous les niveaux. »

La Première ministre promet également qu’elle souhaite fournir au plus grand nombre de personnes possible du matériel de protection et le tester. « Ce sont les personnes prioritaires qui en ont le plus besoin pour accomplir leur travail. Nous maintenons cette priorité, toujours en consultation avec la réalité du terrain. Ce n’est pas un choix mais une nécessité. »

Confinement au-delà du 19 avril ?

« Nous devons impérativement continuer à respecter les règles difficiles de confinement et distanciation sociale, y compris durant cette période de retour du beau temps », dit-elle. « Les mesures actuelles de confinement sont d’application jusqu’au 19 avril. Cette échéance, comme vous le savez, pourrait être reportée au 3 mai. En tout état de cause, nous continuerons ce travail d’évaluation semaine après semaine », a-t-elle rappelé.

« Le processus de reconstruction sera long. Il est évident qu’il y aura un avant et un après Covid-19 », a conclu la Première.

Cet article est apparu en premier sur http://www.lesoir.be/292489/article/2020-04-05/sophie-wilmes-les-semaines-venir-seront-encore-tres-eprouvantes-je-le-crains

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.