EUdebates Brexit: Négociations de l'UE pour un nouveau partenariat avec le Royaume-Uni et l'Irlande du Nord – VIDEO

0 0



Recommandations sur les négociations pour un nouveau partenariat avec le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord. https://www.eudebates.tv/debates/eu-policies/health-eu-policies/coronavirus-eu-brexit-negotiator-michel-barnier-tested-positive-for-covid-19/ #eudebates #coronavirusitalla # Covid_19 #coronavirus #CoronavirusOutbreak #Corona # COVD19 #Health #EUCO #COVID #Barnier #MichelBarnier #Brexit #UnitedKingdom #BrexitChaos

Compte tenu des développements liés à COVID-19, les négociateurs de l'UE et du Royaume-Uni étudient actuellement d'autres moyens de poursuivre les discussions, y compris si possible l'utilisation de vidéoconférences.

Le Royaume-Uni a quitté l'Union européenne le 31 janvier 2020 à minuit (HEC), lorsque l'accord de retrait est entré en vigueur.

L'entrée en vigueur de l'accord marque la fin de la période visée à l'article 50 du traité sur l'Union européenne et le début d'une période de transition qui doit durer jusqu'au 31 décembre 2020. Cette période de transition vise à donner du temps aux citoyens et aux entreprises pour s'adapter.

Pendant cette période, le Royaume-Uni continuera d'appliquer le droit de l'Union, mais il ne sera plus représenté dans les institutions de l'UE. La période de transition peut être prolongée une fois pour une période pouvant aller jusqu'à un ou deux ans, si les deux parties en conviennent avant le 1er juillet 2020.

Le Royaume-Uni étant devenu un pays tiers, les négociations sur le futur partenariat entre l'UE et le Royaume-Uni peuvent commencer. Le cadre de cette future relation a été défini dans la déclaration politique approuvée par les deux parties en octobre 2019.

https://www.eudebates.tv/tag/brexit/ #eudebates #Brexit #EuropeanParliament #UnitedKingdom #VoteBrexit #BREXITDeal #NoDeal #BrexitDebate #BrexitChaos #tradeDeal

30 mars 2020

Première réunion du comité mixte UE-Royaume-Uni
L'Union européenne et le Royaume-Uni ont tenu, par téléconférence, leur première réunion du comité mixte sur la mise en œuvre et l'application de l'accord de retrait. Le comité mixte est coprésidé par le vice-président de la Commission européenne, Maroš Šefčovič, et le chancelier britannique du duché de Lancaster Michael Gove.

L'Union européenne et le Royaume-Uni ont tenu leur première réunion du comité mixte sur la mise en œuvre et l'application de l'accord de retrait, par téléconférence. Le comité mixte est coprésidé par le vice-président de la Commission européenne Maroš Šefčovič et le chancelier britannique du duché de Lancaster Michael Gove. La discussion s'est déroulée dans une atmosphère constructive et productive.

La mise en œuvre appropriée et en temps voulu de l'accord de retrait est une priorité essentielle pour l'UE. Cela concerne en particulier la sauvegarde des droits d'environ 4,5 millions de citoyens de l'UE et des ressortissants britanniques et le maintien de la paix et de la stabilité sur l'île d'Irlande dans le cadre de l'accord du Vendredi saint, tout en garantissant l'intégrité du marché unique. Un nouveau partenariat ne peut se construire que sur la mise en œuvre fidèle et efficace de l'accord de retrait.

Les obligations juridiques détaillées des deux parties sont clairement énoncées dans l'accord de retrait, qui est entré en vigueur le 1er février 2020. Les deux parties doivent désormais mettre en œuvre cet accord avec rigueur et discipline.

Le vice-président Šefčovič a salué l'engagement du Royaume-Uni à continuer de veiller à ce que les citoyens de l'UE puissent s'inscrire en tant que résidents légaux au Royaume-Uni, afin qu'ils puissent jouir de leurs droits accordés par l'accord de retrait. Il a confirmé que la Commission soutiendra les États membres pour s'assurer que les ressortissants britanniques dans l'UE seront en mesure d'exercer leurs droits au titre de l'accord de retrait et continuera de contrôler que cela est fait correctement.

Les parties ont convenu de l'importance pour le Royaume-Uni de présenter ses plans au cours des prochains mois en ce qui concerne la mise en œuvre du protocole sur l'Irlande / l'Irlande du Nord. La Commission s'est engagée à travailler avec le Royaume-Uni pour mettre en œuvre le protocole. Il est urgent de présenter un calendrier détaillé et de prendre les mesures nécessaires, telles que la préparation de l'introduction de procédures douanières pour les marchandises entrant en Irlande du Nord en provenance de Grande-Bretagne, et de veiller à ce que tous les contrôles sanitaires et phytosanitaires nécessaires ainsi que d'autres contrôles réglementaires peut être effectuée pour des marchandises entrant en Irlande du Nord en dehors de l'UE.

Les deux parties ont convenu que des réponses claires et fiables sont essentielles pour permettre aux entreprises de se préparer au changement, de relever les défis et de saisir les opportunités du Protocole. Fournir de telles réponses aux entreprises ne peut pas attendre.

Les parties ont décidé de lancer les travaux des six comités spécialisés sur les domaines clés de la mise en œuvre de l'accord de retrait. Ils sont convenus que, en particulier, le comité spécialisé sur le protocole sur l'Irlande / l'Irlande du Nord devrait s'engager sans tarder à discuter et à préparer les décisions que le comité mixte doit adopter concernant le protocole avant la fin de la période de transition.

Les deux parties travailleront désormais en étroite collaboration pour préparer la prochaine réunion du Comité mixte, actuellement prévue pour juin.

Cette vidéo est apparue en premier sur https://www.youtube.com/watch?v=0kK_HjaQJOw

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.