Zabou Breitman : pourquoi elle s’est fâchée avec des amis avant le confinement

0 0

Même les meilleurs des amis ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde… C’est notamment le cas de Zabou Breitman qui s’est fâchée avec certains de ses proches avant le confinement. En effet, elle ne voyait pas d’un bon œil que ces derniers quittent Paris, et ce, malgré les recommandations du président de la République de ne pas se déplacer. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, elle a en effet expliqué : « J’avais tout pour quitter Paris : une voiture, un lieu à la campagne. Mais j’ai appelé ma copine toubib là-bas et je me suis rendue à l’évidence que ce n’était pas responsable : tout déplacement est contaminant. Cela m’a valu des fâcheries avec des copains qui ont préféré filer fissa !« 

Si Zabou Breitman vit confortablement dans son appartement du 14ème arrondissement de Paris et peut voir de sa fenêtre des enfants jouer, elle est consciente que la pandémie ne loge pas tout le monde à la même enseigne, comme elle l’a rappelé au Journal du Dimanche : « Ce confinement indispensable révèle de terribles inégalités quand certains sont SDF ou à plusieurs dans 15m2. Et pour ceux qui n’ont pas accès aux échappées belles de la poésie, des libres, de l’imaginaire, c’est vachement dur. La liberté grandit avec la culture. Tout le monde n’a pas les mêmes armes pour s’ennuyer et se désennuyer…« 

Zabou Breitman aide ses fans à passer le temps avec des vidéos poétiques

Depuis quelques jours, la comédienne de 60 ans partage sur son compte Instagram des vidéos poétiques où elle lit des textes de Jacques Prévert, ou encore Victor Hugo. L’occasion de lutter contre l’angoisse du confinement, comme elle l’a révélé dans un entretien accordé à Télérama : « J’ai commencé dès le 15 mars au matin. Je veux, tous les jours, diffuser une lecture de texte, que je choisis dans tous les genres. C’est ma façon de montrer que la poésie est aussi fantaisie. Ma façon d’affirmer que pour lutter contre l’angoisse du confinement, qui nous saisit tous, nous avons les ressources de l’imaginaire. » Elle continuait : « Avec le confinement, je suis comme un poisson dans l’eau. Je ne suis pas désarmée. Au contraire. Je me suis demandée ce qu’il était possible d’apprendre le temps que durera cette situation. » De ce fait, Zabou Breitman travaille ses lectures, apprend l’italien et écoute de la musique, tout un programme !

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/zabou-breitman-pourquoi-elle-s-est-fachee-avec-des-amis-avant-le-confinement-1099769

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.