Congo Brazza : Marc Sakala, nouveau DG de l’ARPCE et Yves Castanou, nouveau DG de Congo Telecom – Digital Business Africa

0 0

(Digital Business Africa) – C’est en quelque sorte la manifestation de la gloire de Dieu pour Louis-Marc Sakala nommé ce 27 mars 2020 directeur général de l’Agence de Régulation des Postes et Communications Electroniques (ARPCE).  Cet ingénieur en informatique et génie des Télécommunications, anciennement directeur des Réseaux et services des communications électroniques à l’ARPCE, a été désigné à ce poste lors du Conseil des ministres du 27 mars 2020 présidé par Denis Sassou N’Guesso, président de la République, au Palais du peuple. Il remplace à ce poste Yves Castanou, nommé quant à lui DG de Congo Telecom.

Par ailleurs pasteur à Impact Centre Chrétien à Brazzaville, Louis-Marc Sakala proclamait le 1er mars 2020 dans sa prédication à ICC que le mois de mars sera un mois de bonnes nouvelles celui de la manifestation de la gloire de Dieu. « Mars, tu es un mois de paix pour notre nation ! Tu es un mois de paix pour l’église ! Tu es un mois de paix pour ton peuple. Un mois de gloire de Dieu ! Un mois de la manifestation de la gloire de Dieu ! Nous proclamons sur toi un mois béni, un mois de bonnes nouvelles », proclamait-il.

Nous voulons prendre le temps de rendre grâce à Dieu pour sa vie. Merci seigneur pour la vie de ton serviteur le pasteur Yves Castanou qui paye un lourd tribu pour les brebis que nous sommes.Marc Sakala, nouveau DG de l’ARPCE

Le nouveau DG de l’ARPCE est un fin connaisseur des dossiers de l’agence. Démantèlement des réseaux frauduleux d’appels téléphoniques, rappel à l’ordre des opérateurs télécoms congolais vendant les cartes SIM sans identification, enquête de terrain pour évaluer le respect des cahiers de charge des opérateurs télécoms, Marc Sakala était presque toujours au-devant de la scène ces deux dernières années non seulement pour effectuer le travail, mais également pour expliquer aux médias l’intérêt du travail de l’ARPCE. Ceci d’abord comme directeur par intérim des Réseaux et services des communications électroniques à l’ARPCE (en 2018), puis confirmé à cette direction en 2019.

Travaillant durant ces années-là sous la coordination d’Yves Castanou pour qui il a beaucoup d’estime et qu’il considère, d’après ses mots comme un père spritituel, car lui aussi pasteur. « Nous sommes heureux en ces lieux, Impact Centre Chrétien de Brazzaville, où Dieu a établi son serviteur le pasteur Yves Castanou qui est notre père. Il est en déplacement ce matin. Nous voulons prendre le temps de rendre grâce à Dieu pour sa vie. Merci seigneur pour la vie de ton serviteur le pasteur Yves Castanou qui paye un lourd tribu pour les brebis que nous sommes », prêchait-il le 01er mars 2020.

Congo Telecom, le nouveau défi d’Yves Castanou

Yves Castanou quant à lui, après avoir passé 10 années à la tête de l’ARPCE, aura pour nouveau challenge de relever Congo Telecom, l’opérateur historique des télécoms du pays jusque-là dirigé par Akouala. Parmi les actions marquantes d’Yves Castanou à la tête de l’ARPCE, on peut citer entre autres la construction de l’immeuble siège de l’ARPCE à Brazzaville inauguré le 22 novembre 2013 et qui s’élance sur dix niveaux en plein centre-ville.

Congo Brazza : Comment l’ARPCE et Yves Castanou ont défini les conditions d’accès à la fibre optique
Yves Castanou, ex-DG ARPCE Congo, Actuel DG de Congo Telecom. Crédit photo : TIC Mag
En une décennie d’existence, l’ARPCE Congo, cette institution publique dont j’ai l’insigne honneur de diriger, a su apporter sa valeur ajoutée, grâce à la réalisation de nombreux projets ambitieux qui, aujourd’hui, constituent des indicateurs pour l’atteinte de notre vision.Yves castanou, ex-DG de l’ARPCE

Lire aussi : 10 ans de l’ARPCE Congo : les réalisations et ingrédients du succès, selon Yves Castanou, DG

Autres acquis de l’agence sous son règne, le plan de numérotation passé à neuf chiffres ; l’identification des abonnés de la téléphonie mobile ; une meilleure gestion du « .cg », nom de domaine national de premier niveau ; la mise en place du Très Haut Débit ; la régularisation des opérateurs privés postaux ; le recensement et le contrôle des équipements de communications électroniques (pylônes, VSAT, etc.) sur l’ensemble du territoire national ; une meilleure gestion du spectre des fréquences ; l’homologation des équipements électroniques ; la mise en place d’un hub digital pour permettre à l’Etat de capter toutes les taxes qui lui reviennent de droit ; la création de Yekolab, un Centre d’Excellence qui forme gratuitement les jeunes congolais dans les métiers du Numérique ; la mise en place du numéro vert 5050 ou encore la mise en place d’un centre d’appel et d’écoute  des consommateurs des secteurs des postes et des communications électroniques.

« En une décennie d’existence, l’ARPCE Congo, cette institution publique dont j’ai l’insigne honneur de diriger, a su apporter sa valeur ajoutée, grâce à la réalisation de nombreux projets ambitieux qui, aujourd’hui, constituent des indicateurs pour l’atteinte de notre vision : « faire entrer le Congo dans le top 5 des pays africains leaders des Postes et des Communications Électroniques », affirmait Yves Castanou en novembre 2019 commentant le dixième anniversaire de l’agence. Il devra à présent mettre son expérience et son dynamisme pour relever Congo Telecom qui a besoin de performance et de dynamisme pour se hisser au niveau de ses concurrents toujours plus entreprenants et en avance.

Par Digital Business Africa

Cet article est apparu en premier sur https://www.digitalbusiness.africa/congo-brazza-marc-sakala-nouveau-dg-de-larpce-et-yves-castanou-nouveau-dg-de-congo-telecom/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.