Mort de Michel Hidalgo : Bernard Tapie très attristé lui rend un vibrant hommage

0 0

Bernard Tapie vient de perdre un ami cher. Jeudi 26 mars, France Info a annoncé la mort de Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de l’équipe de France à l’âge de 87 ans. C’est entouré de sa femme Monique et de ses amis que le footballeur passé par le Havre AC, le Stade de Reims et l’AS Monaco a rendu son dernier souffle « naturellement, d’épuisement », à Marseille. Et qui plonge inévitablement Bernard Tapie dans le chagrin. « Il n’était pas entraîneur chez moi, il était beaucoup plus. Je ne m’étais pas trompé à l’époque », confie ainsi l’homme d’affaires à propos de celui qui a été le manager de l’OM entre 1986 et 1991.

« Quand il a fallu choisir mon entraîneur, il est le premier à qui j’ai pensé. Il a quitté les fonctions qu’il avait, pour venir vivre courageusement une aventure qu’il n’a pas regretté », raconte l’ancien président de l’OM à France Bleu. En effet, lorsqu’il rejoint l’OM, Michel Hidalgo occupait le poste de directeur technique national des Bleus, équipe qu’il entraînait depuis 1975, et qu’il a mené jusqu’à la victoire de l’Euro en 1984. « Il avait la crédibilité, le talent, et la gentillesse. Ce n’était pas un prétentieux, il était rigoureux mais tolérant avec tout le monde. Il nous a beaucoup aidés », reconnaît Bernard Tapie.

Michel Hidalgo : cette « seule bêtise » qu’il a fait au cours de sa carrière

Cependant, si Michel Hidalgo affiche un palmarès presque parfait, notamment sa volonté de redresser l’équipe de France qui, à son arrivée, peinait à passer le stade des qualifications pour les tournois internationaux de football, il a fait « une seule bêtise » durant sa carrière. « Il ne m’en voudra pas de le dire », précise Bernard Tapie, avant de poursuivre : « Pour réussir à faire venir Maradona, je m’y étais pris avec beaucoup de malice pour approcher le président de Naples et Maradona lui-même. On s’est vu en cachette trois ou quatre fois. Quand Michel Hidalgo l’a su, il n’a pas pu s’empêcher de le dire, et ça a tout fait capoter. C’était un homme qui ne supportait pas ce qui était borderline », lance l’homme d’affaire à France Bleu.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/mort-de-michel-hidalgo-bernard-tapie-tres-attriste-lui-rend-un-vibrant-hommage-1099191

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.