Les joueurs de la MLS doivent OK pour déménager pendant l'épidémie

0 0

MLS a une fois de plus prolongé son moratoire de formation en raison de la pandémie de coronavirus, cette fois jusqu'au 3 avril, mais cela inclut un changement au protocole.

Auparavant, la MLS avait demandé aux joueurs de rester sur leur marché d'origine, mais mardi, la ligue a annoncé une modification de cette politique.

« Alors que les joueurs de la MLS devraient rester sur le marché respectif de chaque club, la MLS examinera les demandes individuelles des joueurs de déménager sur un autre marché en voiture, en tenant compte de la situation globale d'un joueur », a déclaré la ligue dans un communiqué.

Une lettre a été envoyée aux directeurs généraux et directeurs sportifs de chaque équipe et comprenait un formulaire par lequel un joueur peut demander à déménager sur un autre marché. L'équipe déposera le formulaire au nom du joueur, puis la ligue décidera au cas par cas d'approuver ou non la demande.

Plusieurs critères seront considérés pour permettre à un joueur de quitter le marché de son équipe. Les adolescents – dont certains vivent seuls pour la première fois – seront probablement autorisés à déménager là où réside leur famille. La situation actuelle d'un joueur (hôtel, appartement ou maison) par rapport à la situation à la destination demandée sera prise en compte dans la décision. Des restrictions à la fois sur le marché local et sur le marché de destination seront envisagées, une demande de se rapprocher d'un point chaud de coronavirus étant susceptible d'être refusée. La capacité du joueur à répondre à ses exigences actuelles en matière de formation et de traitement sera également prise en compte dans la décision. Un joueur devrait également avoir la possibilité de retourner facilement sur le marché de l'équipe à la fin du moratoire de formation.

Les voyages internationaux à l'extérieur des États-Unis et du Canada pour les joueurs sont interdits, bien qu'il ne soit pas clair comment une demande de déplacement entre les États-Unis et le Canada sera traitée. Actuellement, tous les voyages non essentiels entre les deux pays sont interdits.

Le reste de la politique, institué pour la première fois le 13 mars, reste en place et s'applique aux formations de première équipe, aux équipes de réserve et aux académies. Les installations de l'équipe ne sont accessibles qu'à des fins de physiothérapie, sous la direction du personnel médical du club, afin d'assurer le respect des protocoles de sécurité. Mardi a marqué la deuxième fois que le moratoire a été prolongé.

Contrairement à la suspension de la saison, qui se prolonge jusqu'au 10 mai, la MLS a choisi de prolonger le moratoire sur la formation par étapes à court terme. Cela est dû en partie à la rapidité avec laquelle la situation liée au coronavirus évolue.

En ce qui concerne le protocole, une fois le moratoire levé, la réflexion de la ligue reste cohérente, dans la mesure où ses équipes se relanceront dans une reprise de l'entraînement. Les équipes organiseront d'abord des entraînements individuels pour les joueurs, puis, si tout se passe bien, progresseront vers des entraînements en équipe complets.

Le communiqué ajoute: « Le MLS reste en contact étroit avec les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) sur cette situation en constante évolution et fournira d'autres mises à jour au fur et à mesure qu'elles seront disponibles. »

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur http://espn.com/soccer/major-league-soccer/story/4078518/mls-players-must-seek-permission-to-relocate-amid-coronavirus-outbreak

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.