Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara lance le processus de révision de la Constitution – Jeune Afrique

0 0

Le chef de l’État ivoirien prononcera jeudi un discours sur l’état de la nation devant les sénateurs et les députés réunis en congrès à Yamoussoukro. Il devrait notamment évoquer le projet de révision constitutionnelle dont le texte sera adopté vendredi en conseil des ministres.


Dans son discours sur l’état de la nation jeudi 5 mars, Alassane Ouattara devrait évoquer son bilan à la tête de la Côte d’Ivoire. Il lancera également le processus de révision constitutionnelle. Le texte sera adopté le lendemain, lors d’un conseil des ministres extraordinaire, avant d’être transmis aux parlementaires.

Selon le calendrier fixé par les autorités, les différentes commissions du Sénat et de l’Assemblée nationale examineront ensuite les différentes dispositions du projet, auront la possibilité de faire des amendements, avant que le texte ne soit présenté devant les deux chambres réunies en Congrès, le 17 mars. Il devra être entériné par les deux tiers des parlementaires pour être adoptés avant d’être promulgué le 18 mars.

Règles de la Cedeao

La Côte d’Ivoire respecterait dans ce cas certaines règles de  la Cedeao qui interdit d’introduire, à moins de six mois d’un scrutin présidentiel, une modification susceptible d’avoir un impact sur celui-ci.

Le vote se déroulera en l’absence de plusieurs députés du groupe parlementaire Rassemblement, proche de Guillaume Soro, détenus depuis le 23 décembre. La présidente du groupe, Tazere Célestine Olibe, a de son côté annoncé le 21 février qu’elle rejoignait le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.