Inde: L'Inde dénonce l'UNHRC pour avoir déposé une demande d'intervention devant la Cour suprême au sujet de la CAA | India News

0 3

NEW DELHI: Le bureau du Les Nations Unies Le Haut Commissaire aux droits de l'homme a déposé une intervention dans le court Suprème sur la loi modifiant la loi sur la citoyenneté (CAA) et en a informé la mission permanente de l'Inde à Genève, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères.
L'AEM a affirmé que la CAA est une affaire interne de l'Inde et concerne le droit souverain du Parlement indien de légiférer.
« Notre mission permanente à Genève a été informée hier soir par le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme (Michelle Bachelet) que son bureau avait déposé une demande d'intervention auprès de la Cour suprême de l'Inde concernant la loi de 2019 sur la citoyenneté, « porte-parole de MEA Raveesh Kumar m'a dit.
« Nous croyons fermement qu'aucune partie étrangère n'a de position de principe sur les questions relatives à la souveraineté de l'Inde », a-t-il déclaré.
L'Inde est claire sur le fait que la CAA est constitutionnellement valide et respecte toutes les exigences de ses valeurs constitutionnelles, a déclaré Kumar.
« Cela reflète notre engagement national de longue date en ce qui concerne les questions des droits de l'homme découlant de la tragédie de la partition de l'Inde », a-t-il déclaré.
« L'Inde est un pays démocratique régi par l'état de droit. Nous avons tous le plus grand respect et notre entière confiance dans notre système judiciaire indépendant. Nous sommes convaincus que notre position solide et juridiquement durable sera confirmée par la Cour suprême », a-t-il déclaré.

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur THE TIMES OF INDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.