Ses coéquipiers semblent empêcher Marega de partir après des abus racistes

0 1

LISBONNE, Portugal (AP) – FC Porto le buteur Moussa Marega, qui a tenté de quitter le terrain après avoir été la cible d'abus racistes de la part de ses fans, a fait face à des tentatives apparentes dimanche de ses propres coéquipiers et joueurs de l'opposition pour l'empêcher de partir.

Marega, qui est noir et joue pour le Mali, était visiblement irrité par les bruits de singe qui le visaient après avoir marqué le deuxième but de Porto lors d'une victoire 2-1 à Guimarães dans la ligue de football portugaise.

Mais lorsque Marega a commencé à quitter le terrain, plusieurs joueurs de Porto et de Guimarães semblaient se disputer avec lui. L'entraîneur de Porto Sérgio Conceição s'est également rendu sur le terrain et s'est entretenu avec Marega.

Marega a mis plusieurs minutes à quitter le terrain lorsqu'il a été remplacé.

Marega baissa les pouces vers la foule alors qu'il entrait dans le tunnel vers les vestiaires. La foule a répondu par des ricanements bruyants.

L'attitude des autres acteurs a suscité des critiques sur les réseaux sociaux.

Marega a reçu un carton jaune à la suite de son but à la 61e minute quand il a semblé répondre à l'abus en pointant sa peau et en ramassant un siège qui avait été jeté sur le terrain.

Après le match, Marega a exprimé sa colère avec un message comprenant un explétif sur un compte de médias sociaux, appelant les fans qui l'ont insulté « des idiots qui viennent au stade pour faire des cris racistes ».

« Et je remercie également les arbitres de ne pas me défendre et de m'avoir donné un carton jaune parce que je défends ma couleur de peau », a écrit Marega. «J'espère que je ne te reverrai plus jamais sur un terrain de football! VOUS ÊTES HONTE !!!! ”

Son entraîneur a critiqué le comportement des supporters avant, pendant et après le match.

«Nous sommes indignés de ce qui s'est passé. Moussa a été insulté des échauffements (avant le coup d'envoi) », a déclaré Conceição après le match.

« Nous sommes une famille. La nationalité, la couleur ou la taille d'une personne n'a pas d'importance. Nous sommes des êtres humains. Nous méritons le respect et ce qui s'est passé était méprisable. »

Les deux clubs ont publié des déclarations condamnant les abus racistes, sans commenter l'attitude des joueurs envers Marega.

« L'ensemble du FC Porto et ses supporters sont solidaires de Moussa Marega, qui a été amené à adopter une attitude drastique à la suite d'insultes racistes répétées », a déclaré le communiqué de Porto.

« Le FC Porto condamne fermement le comportement raciste de cet après-midi, qui est l'un des moments les plus bas de l'histoire récente du football portugais et devra être correctement sanctionné. »

Guimarães a déclaré qu'il enquêterait sur l'incident.

« (Le club) ne manquera pas de censurer toutes les manifestations de violence, de racisme ou d'intolérance », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que le club « vérifiera ce qui s'est passé pendant le match joué à Estádio D. Afonso Henriques, agissant avec fermeté et par conséquent, en pleine coopération avec les entités judiciaires compétentes ».

___

Plus de football AP https://apnews.com/Soccer et https://twitter.com/AP_Sports

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur https://www.foxsports.com/soccer/story/teammates-appear-to-stop-marega-leaving-after-racist-abuse-021620

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.