Le chanteur Graeme Allwright est mort

0 0

Triste nouvelle pour les mélomanes. Dimanche 16 février, l’artiste Graeme Allwright est mort. C’est sa fille qui a annoncé la disparition du chanteur folk à l’âge de 93 ans. « Il est décédé cette nuit, dans la maison de retraite où il résidait depuis une année » en région parisienne, a déclaré Jeanne Allwright à l’AFP. Le fils de Graeme Allwright lui a ensuite rendu un bel hommage. « C’était un chanteur engagé pour la justice sociale, un chanteur un peu hippie en marge du show-business qui a refusé des télés. Il a chanté jusqu’au bout, il a adoré être sur scène », a expliqué Christophe Allwright. L’artiste est né en 1926 à Wellington, en Nouvelle-Zélande. C’est en Angleterre qu’il a commencé sa carrière après la Seconde guerre mondiale. Mais avant de se lancer dans la musique, c’est d’abord en tant qu’acteur qu’il a tenté sa chance au sein de la troupe du théâtre Old Vic de Londres.

C’est là-bas qu’il a fait la rencontre de la comédienne Catherine Dasté. En 1948, il l’a suivie et s’est installé en France, où il l’a épousé trois ans plus tard. Dans l’Hexagone, il a multiplié les petits boulots : apiculteur, animateur pour enfants, professeur d’anglais… Au début des années 1960, il a tenté sa chance en chantant dans des cabarets parisiens. Grâce à sa rencontre avec Mouloudji, il a sorti son tout premier disque en 1965 intitulé Le trimardeur, adapté de la carrière de Pete Seeger, une référence mondiale de la musique folk. Avec ses chansons engagées, Graeme Allwright est rapidement devenu un chanteur adoré par la jeune génération. Les années d’après, il a sorti ses propres titres mais a également adapté des classiques de la musique folk américaine mais aussi des emblématiques de la mouvance protest-song : notamment des chansons de Woody Guthrie, de Bob Dylan ou encore de Leonard Cohen.

Il avait quitté la scène en 2015

Grâce à sa philosophie et ses combats pour la justice sociale, Graeme Allwright a également été l’un des artistes les plus en vogue lors des manifestations de mai 68. Pendant des années, il a ensuite pris du recul dans sa carrière musicale pour se ressourcer. Producteurs de plusieurs autres chanteurs, il a surtout profité de sa retraite artistique pour voyager et participer à des projets associatifs de grande ampleur. Père de quatre enfants – Nicolas, Christophe, Jacques et Jeanne – il est finalement revenu à ses premières amours musicales durant les dernières années de sa vie. En 2010, l’Académie Charles-Cros lui a décerné un « grand prix in honorem » pour l’ensemble de sa carrière. Cinq ans plus tard, il a définitivement dit adieu à la scène, à 89 ans, à cause de ses problèmes de santé.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/le-chanteur-graeme-allwright-est-mort-1085387

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.