Les principaux adversaires de Faure Gnassingbé à la présidentielle au Togo – Jeune Afrique

0 0

La Cour constitutionnelle a rendu publique le 17 janvier la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle. Sur les dix dossiers qu’elle a reçus, la Commission électorale en a retenu sept – dont celui de Faure Essozimna Gnassingbé. Portrait des cinq principaux adversaires du président sortant.

• Jean-Pierre Fabre

Jean-Pierre Fabre (Togo), candidat de l’Union des Forces de Changement (UFC) à la présidentce de la République, lors de la campagne électorale en février 2010. À la suite de divergences de vues avec son ex-mentor Gilchrist Olympio qui décida de se rallier au pouvoir après l’élection de Faure Gnassingbé, il crée l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) dont il est l’actuel président. A Lomé, le 7. 02.2010. © Vincent Fournier/JA © Vincent Fournier/JA

À 67 ans, ce métis togolais d’ascendance française brigue la présidence pour la troisième fois. Il a toujours échoué à la deuxième place, récoltant 33,93 % des suffrages en 2010 et 35,19 % en 2015.

Porté par un vent d’optimisme issu des dernières municipales, où il a remporté la mairie de Lomé Golf 4, Jean-Pierre Fabre a annoncé en octobre son intention d’être le candidat de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), son parti.

L’ex-chef de file de l’opposition parlementaire continue néanmoins de prôner l’ouverture « sans délai » de discussions politiques avec le gouvernement, pour améliorer le cadre électoral et afin de s’entendre sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles nécessaires à l’organisation d’élections

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com