Vers une CAN tous les 4 ans?

0 201

La FIFA via son président Gianni Infantino est favorable à ce que la Coupe d’Afrique des nations ait lieu tous les quatre ans et non plus tous les deux ans.

 

C’était ce samedi 1er février 2020 à Salé au Maroc dans le cadre d’un séminaire sur le développement des compétitions et des infrastructures footballistiques en Afrique, le président de la Fifa, Gianni Infantino a exprimé aux dirigeants du football africain, son souhait de voir la périodicité de la Coupe d’Afrique des Nations de Football, compétition phare du continent africain se dérouler tous les 4 ans au lieu de 2 actuellement !

« Je propose d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations tous les 4 ans plutôt que 2 ans pour la rendre plus commercialement viable et attrayante au niveau mondial », a développé le patron du football mondial en insistant sur l’aspect financier. « La Can génère vingt fois moins (de revenus) que l’Euro. Avoir une Can tous les deux ans, est-ce que c’est bien au niveau commercial ? Est-ce que cela a développé les infrastructures ? Réfléchissez à passer cette Can tous les quatre ans !»

 

Une dotation financière spéciale pour le football africain

Gianni Infantino a également promis des financements exceptionnels pour le football africain. « Nous élaborons une proposition visant à mobiliser un milliard de dollars pour construire au moins un stade de haut niveau dans les pays de chacune des 54 associations membres de la FIFA et de la CAF (Confédération africaine) », a annoncé le patron de la Fédération internationale. Avant d’ajouter : « Dans les pays où il y a déjà au moins un très bon stade, les investissements peuvent être faits dans d’autres infrastructures. »

Par ailleurs, Gianni Infantino veut créer un groupe d’arbitres professionnels financé par la FIFA, en partenariat avec la CAF. « Les arbitres doivent être au-dessus et au-delà de tout doute et, pour ce faire, nous devons les protéger. Nous prendrons vingt des meilleurs arbitres africains et nous leur donnerons des contrats professionnels permanents. Ils doivent être les gardiens des règles de notre jeu et nous devons les protéger et les rendre totalement autonomes. »

 

Simple demande ou injonction ?

Cette déclaration du patron du football mondial sonne pour beaucoup comme une injonction au vu de la situation actuelle, avec la Confédération africaine de football (CAF) quasiment placée sous la tutelle de la Fifa. Il est clair qu’au-delà des enjeux financiers, la FIFA souhaite une CAN tous les 4 ans pour éviter les conflits de calendrier avec le Mondial des clubs, qui aura lieu lui aussi tous les 4 ans à partir de 2021. Il faut noter que pour beaucoup de spécialistes, la CAN Cameroun 2021 est la parfaite illustration de ce chevauchement de calendrier. Voilà pourquoi elle a été ramenée en janvier au lieu de juin comme initialement prévue. On s’acheminerait donc vers une CAN tous les 4 ans comme l’Euro. La CAN pourrait par exemple avoir lieu tous les 4 ans à partir de 2027 (les éditions précédentes sont déjà attribuées), tandis que le Mondial des clubs se déroulerait en 2025, 2029, etc. Après avoir consenti passer des années paires aux années impaires, la CAF est-elle prête à abandonner un autre marqueur identitaire fort en organisant la compétition tous les 4 ans ?

 

Une CAN tous les 4 ans avantageuse ou pas ?

S’il est vrai que d’un point de vue marketing ce serait plus rentable d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations de Football tous les quatre ans, les pays-hôtes auraient plus de temps pour se préparer l’organisation de la compétition. Question calendrier, en plus d’éviter les chevauchements de dates de compétitions, on pourra améliorer les éliminatoires de la Coupe du monde et avoir un calendrier très équilibré.

Malgré tout ces avantages, une CAN tous les 4 ans a aussi des inconvénients. Déjà pour les équipes africaines y’aurait moins de matchs à jouer et ce serait un frein à la progression sportive des sélections africaines et de développement des infrastructures car moins de pays obligés d’améliorer leurs stades. Pire, cette décision ferait perdre tout ce qui reste de propre à cette compétition : cette périodicité qui fait tout son charme.

Une chose est sûre, ce débat sera au centre de toutes les conversations dans les milieux du football africain. Si cette proposition étaient validée, on devrait attendre 2027 pour assister à son application car l’organisation des prochaines CAN est octroyée jusqu’à 2025.

Ulrich SIMO

Cet article est apparu en premier sur http://www.crtv.cm/2020/02/112332/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.