les autorités lancent une opération de destructions des supports physiques de films et de vidéos piratés

0 54

(Agence Ecofin) – Au Nigeria, l’Office national de censure des films et des vidéos du Nigeria (NFVCB) a annoncé la confiscation et la destruction des films et vidéos piratées dans tout le pays. Cette décision intervient dans le cadre de la participation des industries créatives au plan national de relance économique.

Le lancement de l’opération a été annoncé la semaine dernière, lors d’une destruction publique de DVD piratés confisqués dans l’État de Kano, par Alhaji Adedayo Thomas (photo), le directeur exécutif du NFVCB. D’après lui, l’industrie cinématographique nationale subit d’importantes pertes financières à cause du piratage des films locaux.

Pour mettre fin à cette pratique, le NFVCB a formé un groupe de 150 personnes dans des écoles de police pour traquer les supports de films piratés.

Au vu des nombreux progrès effectués par l’industrie cinématographique ces dernières années, alors même que le piratage fait rage dans le pays, les actions du NFVCB pourraient avoir un important impact sur les revenus générés par Nollywood au Nigeria.

Servan Ahougnon

Cet article est apparu en premier sur https://www.agenceecofin.com/audiovisuel/0302-73442-nigeria-les-autorites-lancent-une-operation-de-destructions-des-supports-physiques-de-films-et-de-videos-pirates

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.