Jeune Afrique révèle les dessous de la rencontre entre Akéré Muna et Ayuk Tabe

0 33

Me Akere Muna a rencontré le président de la république imaginaire d’Ambazonie, Sisiku Ayuk Tabe le 28 janvier 2020, à la prison centrale de Kondengui, a appris lebledparle.com.

Ayuk Tabe et Akere Muna (c) Droits réservés

Dans son N°3082 paru le 2 février 2020, le magazine Jeune Afrique indique que les deux hommes ont évoqué « le symposium sur le Cameroun ». Ces assises qui devront se tenir au Kenya en avril prochain, « vise à aider les autorités camerounaises à trouver une solution durable au conflit anglophone », apprend-on dans les colonnes du journal.

Notre confrère renseigne, que « Akéré Muna a encouragé son interlocuteur à préférer le dialogue à la lutte armée ». Au sujet du symposium prévu au mois d’avril prochain, l’hebdomadaire panafricain révèle que l’ex-bâtonnier (et opposant au régime) ne souhaite pas jouer de rôle majeur dans l’organisation de ce symposium, «de crainte que Yaoundé ne se montre encore plus réticent à y participer ».

Pour la tenue de ce colloque, apprend-on de l’hebdomadaire, « le comité d’organisation, installé à Addis-Abeba, compte ouvrir un bureau dans la capitale camerounaise avant mars ».

Condamné en août 2019 à une peine de prison à vie pour actes de sécession et de terrorisme, Ayuk Tabe a fait appel de cette condamnation. Le leader séparatiste avait également rejeté les conclusions du Grand dialogue national tenu du 31 septembre au 4 octobre 2019, et qui visait à trouver des solutions à la crise qui perdure dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Newsletter :
Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/actu/politique/1111477-crise-anglophone-jeune-afrique-revele-les-dessous-de-la-rencontre-entre-akere-muna-et-ayuk-tabe

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.