[Édito] La Palestine, Trump et le pronostic de Bourguiba – JeuneAfrique.com

0 43

Le mardi 28 janvier 2020, Donald Trump, quarante-cinquième président des États-Unis, a rendu public, en présence du chef du Likoud israélien, un Benyamin Netanyahou jubilant, le plan américain pour résoudre le conflit israélo-palestinien. Ce plan a été élaboré par son gendre, Jared Kushner.


Un « État palestinien » croupion

1) Il traduit, sans aucune nuance, la victoire militaire et politique israélienne sur les Arabes, accorde au Likoud l’essentiel de ce qu’il réclamait, consacre la prééminence d’Israël sur un « État palestinien » croupion.

Les Palestiniens n’acceptent pas ce verdict. Jared Kushner et Donald Trump se sont assuré au préalable la connivence des principaux dirigeants arabes sunnites de la région, au premier rang desquels Mohammed Ben Salman (MBS), prince héritier d’Arabie saoudite.

Le coût de ce plan – on a parlé de 50 milliards de dollars – sera couvert par les gouvernements arabes complices de MM. Kushner, Trump et Netanyahou. Si Trump est réélu, ce plan-verdict sera un fait acquis dans dix mois. Si, au contraire, il est battu, ledit plan rejoindra dans « les poubelles de l’Histoire » d’autres tentatives de résoudre le problème

Cet article est apparu en premier sur JEUNE AFRIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.